Un brevet révèle un Google Pixel sans encoche avec un écran aux fines bordures

Il y a deux ans, Google a commercialisé le premier smartphone d’une nouvelle gamme : le Pixel – et sa version XL. Bien évidemment, le téléphone tournait sous Android, système d’exploitation développée par la même firme. Depuis, plusieurs modèles se sont succédé : le Pixel 2 et le Pixel 3. Aujourd’hui, c’est le successeur de ces modèles qui nous intéresse puisque le Pixel 4 fait déjà parler de lui à travers un brevet repéré par 91Mobiles. Ce brevet montre tout simplement un smartphone dénué d’encoche avec une face avant quasiment recouverte par l’écran. Une évolution plutôt logique.

Et pour cause : après s’être massivement tournées vers l’encoche, beaucoup de firmes l’ont abandonnée au profit du trou ou d’un tiroir – comme Samsung pour le premier cas et Oppo dans le second.

Mais alors où serait logé le capteur frontal du Pixel 3 ?…

Un brevet qui dévoile un Pixel 4 différent de ses grands frères

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce potentiel Pixel 4 n’a rien à voir avec ses grands frères. Il faut dire que la face avant affiche de fines bordures et une encoche absente. Mais où Google compte-t-il loger son capteur frontal.

Beaucoup seraient tentés d’évoquer un capteur logé sous la dalle. Une technologie qui semble voulue par bon nombre de constructeurs, sachant que certains proposent déjà le lecteur juste en dessous de l’écran. Seulement voilà : jusqu’à maintenant, Google n’a jamais proposé telle technologie.

La firme nous prépare-t-elle pour son prochain flagship cette avancée majeure ? Une théorie qui n’est pas à écarter !

Pour le lecteur d’empreintes, ce dernier semble toujours placé à l’arrière du Pixel. Un choix étonnant si l’on imagine que l’appareil photo sera sous la dalle. Bien évidemment, le dépôt d’un brevet ne rime pas avec commercialisation. Google pourrait chercher à protéger ses intérêts et sa future technologie.

Reste que ce brevet a de quoi susciter l’attention. Google propose avec sa gamme Pixel de puissants smartphones, très à l’aise sur la photo, bien que parfois trop coûteux. Les ventes ne sont certes pas mauvaises, mais elles se trouvent en deçà des certaines grandes firmes comme Samsung, Huawei et Apple.

Le Pixel 4 sera-t-il le modèle qui convaincra définitivement le grand public de se tourner vers le papa d’Android ? Pourquoi pas !

Mots-clés brevetgoogle