Clicky

Un bug informatique mondial provoque le chaos dans les aéroports

Amadeus Altea, un logiciel de réservation aérienne utilisé par plusieurs aéroports à travers le monde, a été touché cette semaine par une panne informatique sévère. En conséquence, l’enregistrement des passagers et l’achat de billet sont devenus impossibles, au grand damne des voyageurs qui se sont retrouvés coincés dans de longues files d’attente.

Selon les informations rapportées par la BBC, plusieurs grands aéroports à travers le monde ont été touchés par le bug, notamment l’aéroport Paris Charles de Gaulle, mais aussi celui de Londres, Zurich, Melbourne, Singapour ou encore Washington.

SkyGuru

La société derrière le logiciel Amadeus a assuré que les ingénieurs étaient en train de chercher la solution au problème le plus rapidement possible.

Un logiciel indispensable

Si le bug d’Amadeus prend une telle ampleur, c’est parce que le logiciel est utilisé par 124 compagnies aériennes, dont Air France. Pour ceux qui ne le savent pas, le programme est né d’une initiative collective d’Air France, Iberia, Lufthansa et SAS. Depuis, il est devenu indispensable au bon fonctionnement de tous les aéroports dans le monde que ce soit pour l’enregistrement, l’embarquement ou les réservations.

« Les équipes techniques d’Amadeus ont pris les mesures adaptées pour identifier la cause du problème et le résoudre le plus tôt possible. » a tenté de rassurer dans un communiqué l’éditeur du logiciel, avant de présenter ses excuses pour tous les problèmes que le bug a entrainés pour les clients et les voyageurs.

De longues files d’attente

En attendant, de très longues files d’attente se sont formées dans tous les aéroports touchés par la panne. L’enregistrement est en effet possible, mais prend beaucoup plus de temps sans l’utilisation d’Amadeus Altea. Pour aller plus vite et ne pas se mettre les voyageurs à dos, certains aéroports ont eu l’idée quelque peu loufoque d’éditer les billets à la main.

Plusieurs internautes à travers le monde ont inondé la toile et les réseaux sociaux avec de nombreuses photos qui représentent des aéroports complètement bondés et débordés, avec des centaines de voyageurs en train de faire la queue. Une véritable pagaille qui n’est pas près de se terminer si le problème qui touche Amadeus n’est pas réglé au plus vite.

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !

  • ipfix

    j’avais une théorie, l’apparition d’une « conscience de soi » dans le réseau des machines commencerait par des bugs assez importants. tout comme fonctionne le cerveau d’un bébé
    je cherche dans beaucoup de news comme celle ci, l’apparition d’une singularité (genre le bug n’est que provisoire et le système reviendra à la normale sans que l’on sache exactement pourquoi)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Singularité_technologique

    • Je ne pense pas que nos machines soient suffisamment intelligentes pour pouvoir développer une conscience, mais c’est vrai que c’est un point de vue super intéressant. La singularité comme point de basculement. J’adore.

  • Zag

    « des centaines de voyeurs en train de faire la queue »
    Sympa la faute de frappe :)

    • Magnifique :)