Un chasseur a découvert une mystérieuse créature marine préhistorique

David Bradt, un chasseur d’élans, a fait une étrange rencontre en se promenant dans la partie nord de l’état du Montana. Il a effectivement découvert les restes d’une mystérieuse créature marine préhistorique.

La découverte a été faite en 2010 à l’est des Montagnes Rocheuses, dans une région isolée située non loin de la frontière du Dakota. David s’était rendu là-bas pour chasser quelques élans lorsqu’il a découvert de vieux ossements appartenant à un animal de grande taille.

Restes Dinosaures

Le chasseur a tout de suite pensé que ces restes étaient ceux d’un tricératops.

Le chasseur a trouvé de vieux ossements dans le Montana

Ces animaux étaient en effet très présents dans la région du Montana durant la Préhistoire et de nombreux fossiles similaires ont ainsi été retrouvés dans les environs durant ce dernier siècle.

Toutefois, après une rapide inspection, il s’est rendu compte que ce n’était pas le cas. Il a donc prévenu les autorités pour qu’elles dépêchent des spécialistes sur place.

Il a fallu plusieurs années aux paléontologues pour dresser le portrait-robot du propriétaire de ces étranges ossements. L’étude de Danielle J. Serratos, Patrick Druckenmiller et Roger B. J. Benson vient en effet d’être publiée dans le Journal of Vertebrate Paleontology.

D’après cette étude, cet animal serait ainsi une nouvelle espèce de dinosaure venant se ranger dans la famille des élasmosaures.

Ces animaux étaient des reptiles marins de la famille des plesiosauridae et ils ont vécu durant le Crétacé supérieur. Ils mesuraient en moyenne quatorze mètres de long et ils pesaient environ deux tonnes. Dotés d’un grand corps et de quatre palmes en guise de membres, ils étaient également pourvus d’un long coup représentant à lui seul la moitié de la longueur de l’animal.

Personne n’avait encore trouvé de tels fossiles

Ce dernier se composait ainsi de 70 vertèbres.

Or justement, en analysant les restes retrouvés dans le Montana, les chercheurs ont compté seulement quarante vertèbres au niveau du cou de l’animal et ils en ont donc conclu que ce dernier appartenait à une autre sous-espèce, une sous-espèce que personne n’avait encore croisée.

En conséquence, ils ont décidé de lui donner un nouveau nom, élaboré à partir du nom du chasseur et de la tribu d’Indiens vivant dans les environs : Nakonanectes bradti. Du coup, la prochaine fois que vous allez cueillir des champignons en forêt, pensez à ouvrir l’œil. Qui sait, vous finirez peut-être vous aussi par donner votre nom à un dinosaure.

Crédits Image