Un chouette concept pour Android 6.0 Muffin

Lollipop apporte de nombreuses nouveautés et de nombreuses améliorations. Miroslav Vitula, lui, préfère se tourner vers l’avenir et il a ainsi imaginé à quoi pourrait ressembler la prochaine version de la plateforme mobile de Google.

Il a donc réalisé un concept en l’honneur de… Android 6.0 Muffin. Le nom n’est pas de moi, mais de lui. Il faut avouer que c’est plutôt bien trouvé. Et rassurez-vous car Miroslav n’est pas seulement doué pour trouver des noms rigolos. Non, il se débrouille aussi très bien avec Photoshop et After Effects.

Concept Android 6.0

Et si la prochaine version d’Android était capable d’afficher deux fenêtres côte à côte ?

Sa vidéo ne dure pas très longtemps, certes, mais elle est assez complète. Si notre créatif présente de nouvelles transitions et quelques effets, il s’attarde aussi sur quelques fonctions de son cru.

Un concept qui se concentre surtout sur l’ergonomie de la plateforme

La plus significative de toutes, c’est le multi-fenêtrage. La fonction est présente sur pas mal de terminaux, c’est vrai, mais elle n’est pas gérée en natif par Android. Miroslav l’a donc intégrée à son concept, en s’appuyant sur le multitâche de la plateforme.

L’idée est assez simple, il suffit d’afficher les applications ouvertes et de ramener une fenêtre sur la partie haute ou sur la partie basse de l’écran pour l’épingler. Nous n’avons ensuite plus qu’à aller chercher un second outil pour l’afficher aux côtés du premier.

On se rapproche beaucoup de ce que propose Samsung sur les dernières versions de Touchwiz, c’est vrai, mais il n’est pas nécessaire ici d’appuyer sur un bouton. Sur le plan ergonomique, c’est plutôt cohérent.

Bref, je ne vous en dis pas plus et je vous laisse regarder le concept. Je tiens tout de même à vous prévenir, le rythme est un peu lent. Sinon, sachez que Miroslav propose plein d’autres vidéos sur sa chaine YouTube, à cette adresse.

Ce concept a été mis en ligne en décembre dernier. Il n’est pas tout jeune mais il m’avait échappé et il fallait bien corriger le tir.