Clicky

Un collectionneur a découvert des sachets d’héroïne dans des cartouches de NES

Julian Turner se passionne depuis longtemps pour les jeux vidéo et il a pris l’habitude d’écumer les braderies et les vide-greniers afin de trouver de nouvelles perles à ajouter à sa collection. Il a récemment acheté deux cartouches de NES et il fait une découverte très étonnante en les ouvrant.

Julian Turner n’est pas seulement un amateur de jeux vidéo. Il est aussi collectionneur dans l’âme et il passe ainsi une bonne partie de son temps libre à écumer les braderies de sa région afin de trouver de nouvelles pièces rares à ajouter à sa collection personnelle.

Surprise

Dernièrement, notre ami s’est donc rendu dans un marché aux puces situé dans sa région et donc dans l’état de Géorgie, aux États-Unis.

Des cartouches NES un peu particulières

En fouinant dans les produits présents sur place, il a alors eu la surprise de tomber sur deux cartouches de NES destinées au marché européen, à savoir Golf et Rollergames.  Ces cartouches étant assez rares sur le marché américain, Julian a tout de suite dégainé son portefeuille pour les acquérir.

De retour chez lui, notre fan a entrepris de comparer ces deux versions à leurs homologues américains et il a alors constaté une différence de poids assez notable entre les cartouches.

Intrigué, il est immédiatement allé chercher sa caméra pour filmer le démontage des cartouches. En les ouvrant, notre collectionneur invétéré a eu la surprise de tomber sur des sachets accrochés aux parois de la cartouche, des sachets contenant une poudre marron impossible à identifier.

Les sachets contenaient de l’héroïne

Fermement décidé à faire toute la lumière sur cette étrange affaire, Julian a contacté plusieurs spécialistes afin de leur demander ce qu’ils en pensaient et l’un d’entre eux a identifié la poudre comme de l’héroïne.

Le collectionneur n’a pas cherché à comprendre et il a immédiatement prévenu la police afin de lui faire part de sa découverte.

Des agents ont récupéré les sachets afin de les détruire et l’enquêteur chargé de l’enquête lui a dit que la substance présente dans les sachets était une drogue synthétique. Pour le moment, personne n’a été en mesure d’expliquer la présence de ces sachets dans ces cartouches, mais Julian pense que ces dernières ont sans doute été utilisées par des trafiquants dans les années 80 afin d’acheminer leurs marchandises d’un point vers l’autre.

Mots-clés insolitenes

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.