Clicky

Un détecteur de météores a capté un étrange signal venu de l’espace

LiveMeteors a détecté un étrange signal grâce à un détecteur de météores installé à Washington DC. Pour le moment, personne n’a été en mesure de l’expliquer, mais les théories ne manquent pas.

La Terre est très souvent frappée par des corps venus de l’espace, des corps se transformant en météores après avoir franchi la barrière invisible de son atmosphère. Lorsque cela arrive, ces corps excitent les molécules d’air et c’est ce qui produit la traînée de lumière observable.

Sauver Terre

Cette traînée ionique dure en règle générale une ou deux secondes, mais elle peut aussi durer un peu plus longtemps dans certains cas.

LiveMeteors, les ondes radio pour surveiller les météores

Peu de gens le savent, mais ces traces situées à des altitudes comprises entre quatre-vingt-cinq et cent-cinq kilomètres sont capables de réfléchir les ondes radio émises par nos émetteurs. LiveMeteors a donc mis en place dans la région de Washington DC un émetteur radio diffusant en VHF.

Couplé à un récepteur, ce dernier permet aux experts de l’organisation de suivre l’entrée des météores dans l’atmosphère terrestre.

Le 2 décembre dernier, LiveMeteors a donc capté un signal émis en continu, un signal ne correspondant à rien de ce que nous connaissons. L’info a été rapidement reprise par certains médias anglosaxons et l’affaire a très vite pris de l’ampleur sur les réseaux sociaux et dans la complosphère.

Certains ufologues n’ont effectivement pas pu s’empêcher de dresser un dangereux parallèle entre ce fameux signal et l’hypothétique invasion d’une civilisation extraterrestre.

Un phénomène causé par le Sporadic E ?

Toutefois, LiveMeteors n’est pas de cet avis pour sa part et les chercheurs travaillant sur cet émetteur pensent ainsi que ce signal a pu être causé par un phénomène du nom de Sporadic E.

Peu connu des profanes, le phénomène en question fait en réalité référence à une forme inhabituelle de la propagation radio, une forme causée par les nuages de gaz situés parfois dans l’ionosphère terrestre.

Dans certains cas, ce phénomène peut effectivement créer des perturbations et c’est précisément ce qui s’est produit en 2009 lorsque les personnes vivant dans l’est du territoire américain ont eu la surprise de voir s’afficher sur leur télévision les programmes de chaînes situées dans des états distants, des programmes habituellement inaccessibles chez eux.

Bien sûr, les scientifiques n’excluent pas non plus le simple bug technique compte tenu du fait que le signal en question n’a pas été capté par d’autres récepteurs que le leur.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.