Un drôle de dinosaure-chauve-souris a été retrouvé en Chine

Des paléontologues ont fait la découverte d’un dinosaure avec des ailes de chauve-souris. Vieille d’environ 163 millions d’années, la créature pouvait voler en bondissant entre les branches des arbres si l’on en croit la grande famille des scientifiques.

C’est une information qui ne manquera certainement pas d’attirer l’attention de ceux qui s’intéressent aux animaux préhistoriques. Comme l’affirme le site Allthatsinteresting.com, des chercheurs chinois ont découvert un nouveau dinosaure qui a la particularité d’avoir des ailes. Relativement petit, l’animal ne pesait que quelques centaines de grammes et vivait probablement dans les forêts.

dinosaure-chauve-souris

Capture YouTube

Les paléontologues pensent qu’il pouvait voler d’arbre en arbre. D’ailleurs, il faisait partie des créatures omnivores de son époque et chassait probablement d’autres dinosaures pour survivre. Compte tenu de sa taille, les paléontologues avaient d’abord pensé qu’il s’agissait d’un oiseau avant d’apporter ces conclusions.

Dénommé Ambopteryx longibrachium, le mystérieux dinosaure a été découvert par un paysan chinois en Chine en 2017. Autant dire qu’il a fallu presque deux ans aux scientifiques pour déterminer son âge et son mode de vie.

Une nouvelle espèce de dinosaure

D’après Min Wang, paléontologue qui officie auprès de l’Académie chinoise des sciences, la découverte du fossile a permis de prouver « l’existence répandue des ailes membraneuses et d’éléments styliformes chez les Scansoriopterygidés ». En effet, l’animal fait partie des scansorioptérygidés, un groupe de dinosaures qui ont la particularité d’avoir de longues pâtes. Cette caractéristique en fait des créatures relativement féroces.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que les scientifiques ont fait la découverte d’un dinosaure possédant des ailes. En 2015, ils étaient tombés sur le fossile d’Yi Qi, un dinosaure de petite taille qui pouvait également voler compte tenu des caractéristiques de ses membres antérieurs. Ce qui fait cependant la particularité de l’Ambopteryx longibrachium, c’est la nature de leurs ailes qui seraient uniques en leur genre.

Les dinosaures volants ont bien existé !

Au moment de la découverte du premier dinosaure volant en 2015, les paléontologues avaient affiché un certain scepticisme par rapport à l’idée que celui-ci pouvait réellement voler. Mais grâce à ce deuxième fossile qu’ils avaient trouvé en Chine deux années plus tard, ils s’accordent désormais à dire que des dinosaures capables de voler ont bel et bien peuplé la terre durant la préhistoire.

Mots-clés paléontologie