Un épisode des Simpson censuré en Russie pour une partie de Pokémon GO à l’église

L’épisode 19 de la saison 28 des Simpson récemment diffusé aux États-Unis ne devrait pas connaître pareil traitement en Russie, et ce en raison d’une scène où Homer et le vendeur de BD Jeff jouent à Pokémon GO dans une église. L’argument du jeu vidéo comme religion n’aurait apparemment pas tenu.

Voir la série animée de Matt Groening faire écho à la réalité de notre monde n’a rien de surprenant en soi, et après la folie Pokémon GO, on s’attendrait même à y voir adapté le vol de bijoux de Kim Kardashian ou le 1-6 du PSG face au FC Barcelone. Sauf qu’en Russie, il est très mal vu de chercher des petites bêtes dans l’enceinte de Dieu.

Un jeune blogueur russe de 22 ans est ainsi poursuivi pour incitation à la haine après avoir joué à Pokémon GO dans une église. Fin avril, les procureurs ont requis à son encontre une peine de 3 ans et demi de prison. Donc non, on ne plaisante pas avec ça au pays de Garry Kasparov.

Pokémon GO dans une église : quand Les Simpson font écho à un fait divers

Le jeune homme en question avait été arrêté en septembre dernier après avoir diffusé une vidéo de lui, datée du mois d’août, en train de chercher des Pokémon à l’intérieur d’une église. Pourtant, quelque temps plus tôt, la télévision d’État avait appelé à ne pas considérer les sites religieux comme comme lieux de capture pour monstres virtuels.

L’ONG Amnesty International a qualifié cette poursuite en justice comme « une attaque farouche à la liberté d’expression ». L’accusé, qui s’est dit « très choqué » par le réquisitoire, a demandé une peine plus clémente si sa culpabilité était avérée au terme du procès, tout en assurant ne pas être un extrémiste et que son geste « n’avait rien à voir avec de la violence ».

Et alors que le blogueur devrait être fixé sur son sort le jeudi 11 mai prochain, ses chances d’acquittement demeurent faibles, une telle issue n’apparaissant ainsi pas comme une décision fréquemment rendue en Russie. L’épisode des Simpson aura au moins eu le mérite d’apporter un peu plus de lumière à cette affaire.