Un gigantesque trou coronal s’est formé à la surface du Soleil

Le Soleil occupe une place de choix dans le coeur des astronomes et cela n’a rien de surprenant compte tenu de son rôle. Sans lui, notre planète ne serait en effet pas en mesure d’abriter la vie. Oui, mais notre étoile constitue aussi une menace et c’est précisément ce qui a poussé la NASA à développer un observatoire entièrement dédié à la chose : le Solar Dynamics Observatory, ou SDO pour les intimes.

Le lancement de cet observatoire a eu lieu le 11 février 2010 et il s’inscrit dans le cadre d’un programme bien plus vaste, le fameux Living with a Star.

Trou Soleil

SDO a filmé un gigantesque trou coronal la semaine dernière.

Comme son nom l’indique plutôt bien, le Solar Dynamics Observatory a pour but d’étudier notre étoile, et plus précisément tous ses changements d’activité.

SDO étudie le Soleil depuis 2010

Cet observatoire nous a appris beaucoup de choses sur le Soleil mais également sur son cycle et sur la mécanique de ses flux magnétiques. Grâce à lui et à nos chercheurs, nous comprenons mieux la manière dont fonctionnent les étoiles mais également les effets qu’elles peuvent avoir sur les planètes de leur système.

Dans la pratique, SDO se présente sous la forme d’un satellite mesurant environ 4,5 mètres de haut pour 2 mètres de large. Il pèse un peu plus de trois tonnes et il est équipé d’un stabilisateur trois-axes mais également de plusieurs panneaux solaires.

En plus de cela, l’observatoire embarque aussi plusieurs instruments capables de mesurer mesurer l’activité de l’étoile et de réaliser des photos de sa chromosphère et de sa couronne interne.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la surface du Soleil n’est pas entièrement lisse et il arrive parfois que des trous se forment à sa surface. Des trous coronaux.

A la base, l’étoile est parcourue sur toute sa surface par de puissants champs magnétiques. La plupart d’entre eux forment des boucles à la surface de l’astre mais il arrive parfois que certains d’entre eux se dirigent vers l’espace.

Un gigantesque trou coronal repéré la semaine dernière

Dans ces cas, une importante quantité de matière est projetée au delà de la couronne du Soleil, de la matière qui se déverse dans l’espace et qui peut parfois atteindre les planètes situées dans le système.

Lorsque cela arrive, alors il reste peu de plasma chaud dans la zone dont est issu ce fameux champ magnétique et elle apparait du coup plus sombre. Elle forme alors ce qu’on appelle un trou coronal.

La semaine dernière, SDO a détecté un de ces fameux trous coronaux et l’observatoire a transmis des images du phénomène à la NASA. Un phénomène très impressionnant, visuellement parlant. L’agence a donc fait le choix de partager ces images avec nous et Tom Yulsman a profité de l’occasion pour réaliser une courte vidéo dans la foulée.