Web

Un « Google Audio » pour le 28 octobre ?

Depuis quelques jours, la rumeur enfle… Depuis plusieurs jours, les esprits s’échauffent et les corps de frôlent pour ensuite… Merde, non, c’est pas ça, je me suis encore planté de billet… Donc oui, depuis plusieurs jours, on n’arrête pas de parler d’une nouvelle fonctionnalité qui devrait bientôt être intégrée à Google Search et qui serait en rapport avec… de la musique. Forcément, pour le moment, on n’en sait pas beaucoup plus mais c’est aussi ça le rôle d’un blogueur : parler pour ne rien dire.

Un "Google Audio" pour le 28 octobre ?

Encore une fois, c’est Techcrunch U.S (en même temps, Techcrunch FR est un peu mort) qui est à l’origine de ce fameux bruit de couloir. D’après leurs sources top confidentielles, il semblerait que Google soit sur le point de lancer son propre service musical. Et tout ça serait prévu pour le 28 octobre puisque c’est à cette date que la firme prendra part à une conférence de presse organisée en transversalité avec LaLa et iLike, qui jouent eux-mêmes dans la cours du streaming musical.

Toujours selon Techcrunch U.S (je vous ai déjà dit que Techcrunch FR est un peu mort ?), ce nouveau service serait directement intégré à Google Search. En gros, il suffirait de saisir un titre de chanson ou le nom d’un auteur pour pouvoir écouter au moins un extrait musical avec, sans doute, un petit lien capitaliste pour vous pousser à sortir la carte bleue et à acheter le titre complet sur une plateforme quelconque qui devra payer très cher le fait de devenir partenaire de Google. Et au passage, vous remarquerez que ma dernière phrase s’étale en longueur sur quatre lignes, ce qui est vraiment un chouette record.

Alors bon, je vais quand même vous dire ce que j’en pense, hein… Quand on sait que Google et Bing se sont livrés une guerre sans merci pour intégrer Twitter à leurs recherches et que c’est un peu le moteur de recherche de Microsoft qui a gagné, on se dit que Google doit vraiment avoir envie de prendre sa revanche et de sortir le grand jeu pour en foutre plein la gueule de ses concurrents. Du coup, un service d’écoute musical intégré à sa recherche n’aurait rien d’étonnant et risque même d’amuser un bon paquet d’internautes… mais nettement moins les webmestres qui risquent de voir leurs pages descendre un peu plus bas dans la page (oui, parce que Google a pris l’habitude de foutre ses nouveaux services en tête d’affiche).

Et quelque part, je me dis que c’est une stratégie dangereuse. Un moteur de recherche, à la base, est fait pour trouver de l’information, pour trouver des sites. Intégrer les différents médias du moment, c’est tout rigolo mais je pense que l’internaute lambda n’en a strictement rien à foutre de savoir ce qui se passe sur Twitter ou de pouvoir écouter le dernier morceau de Mickael Jackson. Ce qu’il veut, l’internaute, c’est trouver l’information qu’il recherche le plus vite possible et ne pas perdre du temps avec des conneries parce que le temps c’est de l’argent, bordel. Alors il s’amusera sans doute un moment en tapant le nom de plein d’artistes bidons (grosse pensée émue pour Les Musclés) mais il en aura sans doute un peu marre au bout d’un moment.

Bon, cela dit, je ne suis qu’un tout petit blogueur, hein, et je peux parfaitement me tromper…

Via Techcrunch U.S (parce que Techcrunch FR est un peu mort, hein)