Clicky

Un hacker pirate des imprimantes pour inciter les gens à s’abonner à la chaîne YouTube de PewDiePie

Depuis quelques mois, c’est une véritable campagne qui s’est formée autour du célèbre YouTubeur suédois PewDiePie. Les fans du personnage se sont mobilisés pour booster le nombre d’abonnées sur sa chaîne YouTube qui en compte déjà plusieurs dizaines de millions.

Jusqu’à présent, les efforts des fans restaient plus ou moins innocents, mais il y a quelques jours, l’un d’eux a visiblement décidé de passer à la vitesse supérieure. Plusieurs internautes ont partagé sur Twitter des images montrant leur imprimante connectée en train de produire des tracts les invitant à s’abonner à la chaîne YouTube de PewDiePie.

Controverse PewDiePie

PewDiePie se retrouve au centre d’une nouvelle controverse. Crédits Wikipedia

On ne sait pas exactement d’où provient le piratage, mais il semblerait que les internautes touchés par cette étrange campagne viennent majoritairement du Royaume-Uni et du Canada.

Une course aux abonnés

PewDiePie, de son vrai nom Felix Arvid Ulf Kjellberg, est un vidéaste  dont la chaîne YouTube a connu un succès fulgurant depuis sa création en 2010. En huit ans, le suédois de 29 ans est parvenu à fédérer 72 millions d’abonnées, totalisant 19 milliards de vues, ce qui fait de lui le YouTubeur le plus suivi de la plateforme de partage vidéo.

Depuis quelques mois, la place de numéro Un de PewDiePie est menacée par une mystérieuse chaîne indienne : T-Series.

Cette dernière talonne la chaîne de Kjellberg de très près avec seulement 150 000 abonnés en moins. Beaucoup prédisent que PewDiePie pourrait être bientôt détrôné par T-Series, surtout depuis que le YouTubeur s’est trouvé mêlé à diverses polémiques.

Le hacker explique son geste

Le piratage des imprimantes a été revendiqué sur Twitter par un utilisateur répondant au pseudonyme de @TheHackerGiraffe. Le twittos explique qu’il a profité d’un port réseau ouvert pour s’infiltrer et contrôler des centaines de milliers d’imprimantes dans le monde entier et les faire imprimer les tracts invitant à soutenir PewDiePie.

@TheHackerGiraffe affirme s’être servi d’un outil appelé PRET pour « capturer ou manipuler des travaux d’impression, d’accéder au système de fichiers et à la mémoire de l’imprimante voire même de causer des dommages physiques à l’appareil. »

Contacté par The Verge, le hacker explique qu’il voulait également sensibiliser les gens sur la vulnérabilité qui pèse sur leurs données personnelles : « Les pirates pourraient avoir volé des fichiers, installé des logiciels malveillants, causé des dommages matériels aux imprimantes et même utilisé celles-ci comme un pied dans le réseau interne. »

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !