Un hacker réclame 2,45 millions de dollars à Apple

L’iPhone est l’un des smartphones les plus sécurisés au monde. En 2016, Apple avait invité les hackers à participer à un bug bounty du système iOS. Au début, le programme de prime organisé par Apple a connu un échec ; la grande majorité des chercheurs indépendants en sécurité iOS n’avait soumis aucun bug en raison d’un manque de rentabilité.

Un groupe de pirates a trouvé des failles à l’OS mobile de la marque à la pomme. Apple avait alors proposé d’offrir des récompenses pour éviter que ces hackers ne revendent à des entreprises concurrentes les informations qu’ils avaient trouvées.

Bugs iOS 11

Le génie qui a réussi à trouver une trentaine de bugs sur le système iOS se nomme Ian Beer. Dans son domaine, il est considéré comme l’un des meilleurs de sa génération.

Un tweet qui n’est pas passé inaperçu

Ian Beer, considéré comme l’un des meilleurs pirates de ces dernières années, fait partie de l’équipe d’élite des hackers de Google. Son groupe a travaillé pour Project Zero. C’est un projet qui se consacre à la recherche de vulnérabilité Zero day dans les produits d’autres entreprises. Mercredi dernier, juste après la conférence de Black Hat où tous les amateurs de cybersécurité du monde se retrouvent, le pirate a tweeté un message des plus surprenants.

Le jeune homme s’est adressé au PDG d’Apple, Tim Cook, lui demandant ainsi de payer chaque bug signalé depuis l’année 2016, mais également de verser la somme de 2,45 millions de dollars pour les droits humains. Le groupe Amnisty International serait le principal bénéficiaire désigné par le hacker.

A la vue de ce message, un porte-parole d’Apple a refusé de commenter et le principal concerné reste injoignable jusqu’à présent.

iOS un système inviolable

Refusant de répondre directement au tweet du pirate, le porte-parole d’Apple a tout de même tweeté un message pour Ian Beer : « J’adorerais avoir la chance de discuter avec vous de la manière dont nous pouvons rendre iOS encore plus sûr pour tous nos utilisateurs. À la vôtre, Ian Beer. » a-t-il tweeté.

Cette collaboration pourrait donner naissance à un système entièrement inviolable par n’importe qui, plus aucun bug ni aucune faille. Apple a fait d’innombrables fois l’éloge de ce hacker. Souvent présent dans les bulletins de sécurité d’Apple, il a contribué à mainte fois à la recherche de faille dans le système iOS.

Même les meilleurs de tous les hackers du FBI qui disposent des meilleures ressources n’arrivent toujours pas à cracker la protection du système iOS pour les besoins de leurs recherches. Après ces révélations, Apple peut-il toujours affirmer qu’iOS est le plus sécurisé ?