Un homme est tombé sur une étrange créature en plongeant à Bali

En plongeant à Bali, un homme est tombé sur une étrange créature dotée d’une dizaine de pattes et d’une tête transparente. Il a tourné une vidéo et il l’a partagée en ligne ensuite. Beaucoup de gens pensent qu’il s’agit d’une créature extraterrestre, mais ce n’est évidemment pas le cas. En réalité, cet animal est un Melibe viridis.

La scène s’est déroulée la semaine dernière. En visite à Bali, un touriste s’est mis en tête d’explorer les fonds marins avoisinant, armé d’une caméra placée dans un caisson étanche.

Créature marine

Un homme est tombé sur cette drôle de créature en plongeant dans la mer de Bali.

Quelques minutes après avoir plongé, l’homme a aperçu une forme se déplaçant sur le sable.

Il a aperçu une forme se déplaçant sur le sable

Il s’en est approché et il s’est alors retrouvé face à une créature étrange dotée d’une dizaine de pattes et d’une tête transparente gélatineuse se déformant au gré des courants marins. Une fois la surprise passée, il a enclenché sa caméra et il a filmé toute la scène pendant plusieurs minutes, fasciné par le spectacle qui s’offrait à lui.

De retour sur la terre ferme, il a récupéré le film et il l’a partagé en ligne, sur ses profils sociaux. Un certain Tha Jee l’a récupéré pour le partager sur sa propre chaîne YouTube.

La séquence a suscité de nombreuses réactions. Si certaines personnes n’ont pas pu s’empêcher d’établir un lien (douteux) entre la créature et le terrible incident qui a frappé Fukushima en 2011, d’autres ont très vite commencé à parler d’extra-terrestres.

Inutile de le préciser, mais cette créature n’est ni un monstre né des déchets nucléaires rejetés par la centrale japonaise, ni un visiteur venant d’une autre planète. En réalité, il s’agit d’un Melibe viridis.

Non, ceci n’est pas un alien ni même un monstre né des radiations de Fukushima

Ces animaux viennent se ranger dans la catégorie des mollusques nudibranches, et plus précisément dans la famille des Tethydidae. Ils mesurent habituellement une trentaine de centimètres et ils se composent d’un corps allongé composé de plusieurs appendices et se terminent sur une tête composée d’un grand voile translucide.

Ce fameux voile fait un peu office de ventouse ou de filet et il permet à l’animal de détecter de la nourriture, mais également s’attraper de petits crustacés. Plutôt futé, non ?

Le Melibe viridis est originaire de la zone tropicale Indo/Ouest-Pacifique, mais il ne se limite plus à cette région désormais et il a ainsi atteint la mer Méditerranée en migrant à travers le canal de Suez. Cela veut aussi dire que vous risquez de le croiser pendant vos prochaines vacances sur la Côte d’Azur.

Mots-clés animauxinsolite