Clicky

Un homme né sans pénis a pu faire l’amour pour la première fois grâce à une prothèse bionique

La médecine a beaucoup évolué de nos jours, au point que même les cas médicaux les plus rarissimes peuvent trouver leur solution aujourd’hui. En Angleterre, un homme né sans pénis a ainsi pu se faire poser une prothèse bionique à la place des organes génitaux.

À 45 ans l’homme a pu faire l’amour pour la première fois.

Sexe productivité

Un système urinaire et érectile de remplacement

À 45 ans, Andrew Wardle était loin d’imaginer qu’il allait un jour avoir des organes génitaux fonctionnels. L’homme est en effet né avec une très grave malformation des organes génitaux  et des voies urinaires. En fait, il a deux testicules, mais n’a pas de pénis. Ce qui l’empêche d’uriner normalement et d’avoir des rapports sexuels. Andrew a subi de nombreuses opérations pour tenter de réparer son système urinaire, et depuis quatre ans, il s’était lancé à la recherche d’une solution médicale pour lui redonner un pénis. Son vœu a été exaucé, puisque l’homme vient de se faire poser une prothèse appelée « Néo-pénis ».

Cette prouesse médicale a été possible grâce à l’ingéniosité des médecins qui ont réussi à reconstituer un pénis fonctionnel à partir de peau et de muscles prélevés sur le bras gauche d’Andrew, ainsi qu’une veine retirée de sa jambe droite. L’ensemble a permis de reconstituer une sorte de fourreau avec une veine au centre, qui a été fixé au-dessus des testicules de l’homme.

Mais pour que la prothèse puisse fonctionner comme un vrai pénis, il fallait la doter d’un système érectile. Ce que les médecins ont réussi à faire en mettant un implant gonflable à l’intérieur de la prothèse. L’implant est constitué de deux cylindres creux reliés à un réservoir rempli de sérum physiologique. Une pompe placée dans le scrotum permet de faire fonctionner le système érectile.

Un néo-pénis parfaitement fonctionnel

Pour avoir une érection, Andrew doit provoquer un afflux de sérum physiologique dans la prothèse en appuyant sur la pompe. Le sérum permet ainsi de gonfler le pénis bionique et provoquer l’érection. Il lui suffit d’appuyer sur un autre endroit de la pompe pour dégonfler le pénis.

Six semaines après la chirurgie, Andrew Wardle a enfin pu avoir sa première relation sexuelle. L’homme a confié lors d’une interview parue dans le Sun, qu’il était très satisfait de son nouvel organe qu’il qualifie de « ridiculement grand ».

Mots-clés médecinensfysanté