Un iPad a pris feu et provoqué la mort d’une personne

Apple fait encore parler de lui et cette fois-ci, ce n’est pas à cause de la sortie d’un énième iPhone. Le constructeur américain se retrouve en effet dans de beaux draps après que l’explosion d’un iPad ait entrainé la mort d’un homme. Les faits remontent au 22 février 2017.

Alors qu’il était dans son appartement, la victime du nom de Bradley Ireland n’avait aucune idée que son iPad était en train de prendre feu dans sa cuisine à la suite d’un échauffement de sa batterie.

Le père de famille est ressorti de l’incendie qui a ravagé sa maison avec plusieurs blessures importantes qui ont ensuite causé sa mort.

Aujourd’hui, Julia et Benjamin Ireland, les enfants du défunt ont entamé des poursuites judiciaires contre Apple estimant que l’appareil de la société est à l’origine du décès de leur père.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple est attaquée de la sorte pour ses produits défectueux.

Une explosion due à une batterie défectueuse

Les enfants de Bradley Ireland accusent la firme de Cupertino d’avoir vendu un iPad doté d’une batterie défectueuse.

Étant donné qu’ils considèrent Apple comme responsable de leur malheur, les enfants Ireland demandent des dommages et intérêts au constructeur dont le montant n’a pas été communiqué.

Toutefois, il n’a pas été précisé si Bradley Ireland a utilisé un chargeur certifié par Apple ou un chargeur pas cher qui n’était pas aux normes pour charger son appareil. D’après les observateurs, il est important de savoir si l’iPad est réellement le fautif dans l’affaire.

Apple, un habitué de ce genre d’affaires

Si vous suivez les actualités concernant Apple, vous savez que ce n’est pas la première fois que la marque à la pomme est impliquée dans ce genre d’affaires. Il y a déjà eu plusieurs cas de produits Apple qui ont explosé et ont pris feu aux quatre coins du globe que ce soit des iPad, des MacBook ou encore des iPhone.

Néanmoins, Apple n’est pas le seul concerné par ce genre d’explosion. Son principal concurrent, Samsung en a déjà aussi fait les frais. L’affaire la plus connue reste certainement celle des Galaxy Note 7 du constructeur coréen. L’ampleur des dégâts était telle que Samsung avait dû retirer tous les Note 7 de la vente.

Pour le moment, Apple ne s’est pas encore exprimé sur l’affaire Ireland.

Mots-clés appleipad