Un iPhone 8 tout en transparence

L’iPhone 8 fascine les créatifs et l’un d’entre eux vient de présenter un nouveau concept saisissant, tout en transparence. Il n’est pas forcément des plus réalistes, mais c’est précisément ce qui fait tout son charme.

L’artiste à l’origine de cette création est Georgy Pashkov. Après avoir travaillé pendant un an pour un registar russe, notre ami est entré chez Acronis comme designer d’interfaces. Il occupe toujours ce poste à l’heure actuelle. Du moins d’après son compte LinkedIn.

Concept iPhone 8

Cet iPhone 8 est assez particulier.

Fasciné par son métier, il lui arrive aussi de travailler sur des créations plus personnelles durant son temps libre.

Un iPhone 8 totalement irréaliste, mais séduisant

Cet iPhone 8 est le dernier concept sorti de son imagination.

Pour le concevoir, Georgy a été droit à l’essentielle. Il a ainsi choisi de l’équiper d’un écran monumental, un écran s’étirant sur toute la surface de l’appareil.

Afin de lui libérer le plus d’espace possible, notre créatif a dû faire l’impasse sur le lecteur Touch ID. Il a donc intégré le lecteur d’empreintes à la dalle. Un choix assez attendu.

La bordure de cet iPhone 8 est noire, et assez épaisse. Georgy n’a pas fait ce choix par hasard, bien entendu. Si les tranches de l’appareil sont aussi larges, c’est avant tout pour améliorer sa préhension et limiter autant que possible le risque de mauvaise manipulation.

Mais la vraie particularité de cet iPhone 8, finalement, c’est sa transparence. Le fond d’écran n’est pas fixe et il fait ainsi apparaître tout ce qui se passe… derrière le téléphone. Le tout avec un flou gaussien très marqué, bien entendu.

Un effet de transparence assuré par des capteurs optiques

Dans les faits, le téléphone n’est pas réellement transparent. En réalité, le dos de l’appareil intègre une multitude de capteurs optiques filmant en permanence tout ce qui se trouve derrière le téléphone. Les données captées par leurs soins sont ensuite utilisées pour générer cet effet de transparence. Irréaliste, mais futé.

Sinon, eh bien le dos de l’appareil est assez proche de ce que nous connaissons. Le boîtier est en effet fait de métal et il est coupé par une antenne en plastique située en haut. Le module photo occupe toujours la même place pour sa part et il s’accompagne bien évidemment d’un flash.

Le son ? L’iPhone 8 de Georgy n’intègre pas de haut-parleur. À la place, notre créatif a opté pour un système de conduction piézoélectrique.

Si vous aimez le travail de Georgy, vous pouvez lui rendre visite sur Dribbble pour découvrir ses autres créations.