Un iPhone, un iPad et un MacBook en mars ?

Apple aurait selon certaines sources l’intention de présenter un iPhone, un iPad et un MacBook en mars. C’est en tout cas ce que pensent certaines sources visiblement très bien informées.

Apple envisagerait en effet de présenter plusieurs produits en mars. L’entreprise aurait même l’intention de frapper fort en présentant coup sur coup un téléphone, une tablette et un ultraportable. L’information n’a cependant pas été confirmée par le principal intéressé et elle est donc à prendre avec les précautions d’usage habituelles.

D’autant qu’elle provient de Digitimes, un site qui n’a pas toujours visé juste par le passé.

Apple aurait encore quelques surprises en stock

Si Apple réalise toujours de substantiels bénéfices, l’iPhone X n’a pas rencontré le succès espéré et les ventes réalisées durant le premier trimestre de l’année risquent ainsi d’être bien en deçà des prévisions de l’entreprise. Selon les rapports les plus récents, la firme à la pomme croquée aurait ainsi l’intention de réduire la production de son nouveau téléphone de moitié pour éviter d’éventuels invendus.

Toutefois, Digitimes a eu l’occasion de s’entretenir avec plusieurs acteurs du marché et l’un d’entre eux – Superior Plating Technology – aurait évoqué de nouvelles commandes en provenance de la marque, des commandes visant principalement un iPhone, un iPad et un MacBook.

Un iPhone, un iPad et un MacBook pour mars ?

Toujours selon la même source, ces fameuses commandes seraient même si importantes qu’elles permettraient au sous-traitant de renouer avec les bénéfices et de dégager ainsi des profits importants.

S’il paraît probable de voir prochainement arriver un nouvel iPad et un nouveau Macbook, on peut raisonnablement se demander si un iPhone SE 2 a une chance de voir le jour ce trimestre. D’autant que Digitimes évoquait à la base un lancement pour l’été.

Ming-Chi Kuo lui-même avait remis en doute l’existence de ce téléphone et autant dire que ce n’est pas une bonne nouvelle pour celles et ceux qui attendent de pied ferme le successeur de l’iPhone SE. L’analyste de KGI Securities n’a effectivement pas pour habitude de se tromper.