Un iPod Touch (2019) focalisé sur le gaming ?

Plus tôt en janvier, Apple a déposé une demande auprès de l’Agence américaine des brevets et des marques (USPTO) pour étendre la protection de la marque iPod Touch aux « unités portables pour jeux électroniques » et « consoles de jeu portables », une demande approuvée par cette dernière.

Une demande qui suscite l’interrogation de tout le monde, car la marque déposée autour de l’iPod Touch appartenait initialement à la classe internationale 9 des « produits audiovisuels et équipements de technologies d’information ».

iPod Touch 8GO

Vers un iPod Touch doté de seulement 8 Go d’espace de stockage ?

Ce qui fait poser la question, pourquoi avoir attendu tout ce temps pour étendre la classification de son produit à la classe internationale 28, les « consoles portables tenues à la main », et ce 3 ans après la sortie de l’iPod 6e génération ?

L’iPod Touch : un iPhone 6 avec l’antenne en moins

Avec son SoC A8 à 64 bit, un espace de stockage allant de 16 Go à 128 Go (sur lesquels il faudra retirer l’espace pour les fichiers systèmes et les applications natives), une connectivité wifi, et toute la panoplie de fonctionnalités d’un smartphone, il ne manque vraiment plus que l’antenne pour faire du iPod Touch, 6e génération un iPhone 6.

D’ailleurs, cela correspond bien à la description des produits appartenant à la classe internationale 9 de l’USPTO : « Dispositifs électroniques numériques portables et portatifs pour l’enregistrement, l’organisation, la transmission, la manipulation et la révision de fichiers textes, de données, audio et vidéo; logiciels utilisés pour organiser, transmettre, manipuler et réviser des fichiers texte, données, audio et vidéo sur des dispositifs électroniques numériques portables et de poche ».

Une stratégie d’Apple qui s’orienterait vers le secteur gaming

Bien que des rumeurs allant dans le sens d’une volonté déguisée d’Apple pour se diversifier dans le secteur du gaming ne soient pas encore signalées, il y a fort à parier que la firme de Steve Jobs n’a pas choisi d’étendre la protection de l’iPod Touch pour rien.

En effet, avec des spécifications techniques qui peuvent rivaliser avec certaines consoles portables actuellement sur le marché, l’iPod Touch pourrait tout à fait jouer un rôle majeur dans une stratégie de développement orienté vers les jeux en ligne.

Après tout, l’AppStore ne manque pas de référence et la boutique comprend même des titres pouvant rivaliser avec ceux que l’on trouve sur les actuelles consoles portables du marché.

Quoi qu’il en soit, si jusqu’au 19 février prochain, aucune tierce partie ne monte au créneau pour faire opposition à cette demande déposée par Apple pour étendre la protection dont l’iPod Touch fait l’objet, la marque déposée sera bel et bien admise comme telle : une unité portable pour jeux électroniques ou plus simplement une console de jeux portable.

Mots-clés appleipod touch