Un Japonais a grandi de 2 centimètres en passant trois semaines à bord de l’ISS

Dans la Station spatiale internationale, où la gravité est réduite au minimum, les astronautes ont tendance à devenir un peu plus grands à cause de leur colonne vertébrale qui s’allonge. Mais ce phénomène semble s’être un peu trop accentué chez un astronaute japonais, qui a annoncé avoir grandi de 9 – deux, en réalité – cm après un séjour de trois semaines à bord de la Station spatiale internationale.

Le lieutenant Norishige Kanai, 41 ans, a déclaré sur les réseaux sociaux qu’il craignait de ne plus pouvoir rentrer dans le vaisseau spatial qui le ramènerait sur Terre.

ISS

Une croissance phénoménale à bord de l’ISS ?

Le Lt Kanai a été sélectionné comme candidat astronaute par l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise (JAXA) en 2009. Il a été le représentant d’équipage de la JAXA pour l’Expedition 54 vers la Station spatiale internationale (SSI) en décembre dernier.

Depuis la SSI il a tweeté : « Bonjour tout le monde, j’ai une annonce importante à faire aujourd’hui, nous avons mesuré nos corps après avoir atteint l’espace, et wow, wow, wow, j’ai vraiment grandi de jusqu’à 9cm ! J’ai grandi comme une plante en seulement trois semaines. Rien de tel ne m’était arrivé depuis le lycée. Je suis un peu inquiet de savoir si je vais rentrer dans le siège de Soyuz quand je rentrerai. »

Il faut dire en effet que les astronautes sont minutieusement mesurés pour déterminer la place qu’ils vont occuper dans les capsules de Soyouz qui les renvoient sur Terre.

Un phénomène normal dans l’espace

Bien qu’il soit normal que les astronautes grandissent de quelques centimètres lorsqu’ils sont dans l’espace, ils reviennent toujours à leur taille normale lorsqu’ils sont de retour sous l’attraction gravitationnelle de la surface de la Terre. Les recherches de la NASA ont montré que les voyages dans l’espace peuvent provoquer une atrophie des muscles qui soutiennent la colonne vertébrale, qui souvent ne reviennent pas à la normale, même plusieurs semaines après leur retour sur Terre. À l’époque, les chercheurs ont déclaré que leur travail « pourrait fournir des informations physiologiques utiles pour soutenir une mission avec des astronautes vers Mars ».

Mise à jour : Il semble que l’incrédulité de Kanai était justifiée. L’astronaute, qui en réalité a grandi de seulement 2 cm, a en effet posté un autre tweet pour s’excuser du mauvais calcul qu’il avait fait. Il explique avoir largement surestimé sa croissance, en précisant qu’il ne sait pas d’où est venue l’erreur. La bonne nouvelle c’est que Kanai n’aura finalement pas de mal à rentrer dans sa capsule de retour. « Il semble que je peux tenir dans Soyouz, alors je suis soulagé », a-t-il déclaré.

Mots-clés espaceiss