Clicky

Avatar : un jeu est en gestation chez Ubisoft

C’est officiel depuis peu, un nouveau jeu Avatar est en gestation chez Ubisoft. Alors que la première suite au film éponyme de James Cameron fera son entrée dans les salles obscures à l’horizon 2018, l’éditeur français reprend du galon après plus de 7 ans de stand-by sur une licence qui avait déjà connu une adaptation vidéo-ludique.

C’était à l’époque Ubisoft Montréal qui s’était chargé de la besogne pour lancer – en toute fin d’année 2009 – un soft qui avait été fraîchement accueilli par la critique. En cette année 2017, c’est aux Suédois de Massive Entertainment (studio de l’éditeur français à l’origine de The Division) qu’Ubisoft a décidé de faire confiance.

avatar-ubisoft

Massive Entertainment (The Division) développe un jeu Avatar pour accompagner le retour de la licence au cinéma à l’horizon 2018.

Pour se donner les moyens de ses ambitions, Massive Entertainment compte bien renforcer ses effectifs, et ainsi compléter le panel de compétences déjà étendu de ses différentes équipes. Des compétences saluées par James Cameron lui-même dans la vidéo disponible ci-dessous.

Massive Entertainment, le studio de la situation ?

C’est – sans surprise – ce que le réalisateur canadien explique, l’homme se dit totalement convaincu que les développeurs de Massive sauront mener le projet à bien, tout en attirant l’attention sur la puissance du moteur Snowdrop mis au point par le studio : « Avec la puissance du moteur de jeu Snowdrop et la passion de l’équipe, ainsi que son sens obsessionnel du détail, nous savons qu’il s’agit du groupe qu’il faut pour donner vie à la beauté et aux dangers de Pandora« .

Notons que l’accent de cette vidéo est clairement mis sur l’aspect visuel du soft. De ce côté, les choses devraient logiquement prendre une tournure fort plaisante puisqu’outre les capacités et la puissance du Snowdrop Engine, les employés de Massive pourront compter sur une collaboration étendue avec Lightstorm Entertainment et s’imprégner autant que possible de l’ambiance de la franchise.

Reste toutefois à voir si le jeu saura briller sur d’autres domaines que la qualité graphique. Si ce n’est pas le cas il pourrait alors apparaître comme une sorte de coquille vide, à l’image du premier jeu Avatar : particulièrement soigné sur le plan visuel – du moins au moment de son lancement -, mais finalement très léger en termes de gameplay et de scénario.

Crédit illustration

Mots-clés avatarubisoft

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.