Clicky

Un milliardaire russe va chercher une vie extraterrestre sur Saturne

A l’occasion du meeting « New Space Age » de The Economist, le Museum of Flight de Seattle accueillait le milliardaire russe Yuri Milner. Ce dernier a profité de l’événement pour éclaircir quelques points et exposer son projet d’aller sur Encelade. Il estime cette lune de Saturne comme « le candidat le plus prometteur » en matière de vie extraterrestre. Une récente étude a effectivement permis d’y détecter la présence d’un océan, ce qui semble indiquer qu’elle est favorable à la vie.

Milner, le fondateur de DST Global, a fait la promesse d’offrir cent millions de dollars pour la recherche radio de renseignement extraterrestre grâce au Breakthrough Listen. Il compte également investir le même montant dans le lancement de nanosondes vers le système Alpha Centauri  par le biais du programme Breakthrough Starshot.

Gaia

Ces projets sont regroupés dans le programme Breakthrough Watch. Ce dernier vise à améliorer les capacités d’observation du Very Large Telescope de l’Observatoire Européen Austral.

Cap vers Alpha Centauri

Les chercheurs ont remarqué des fissures crachant des panaches d’eau sur Encelade. Similaires aux geysers de la Terre, ces éjections d’eau ont été examinées par la sonde Cassini et ont montré la présence de molécules d’origine organique.
Par ailleurs, des signaux radio provenant de cette région sont actuellement examinés par des chercheurs. Il se pourrait que ceux-ci soient associés à des communications extraterrestres.

Avec un fonds de financements privés, l’équipe de Milner est actuellement en train d’effectuer une étude de faisabilité sur la prochaine mission. Celle-ci devrait être peu onéreuse, mais rapidement opérationnelle. En collaboration avec l’Université de Sydney, l’homme d’affaires projette le déploiement d’un télescope spatial pour observer Alpha Centauri.

L’affaire sur « Paradise Papers »

Le milliardaire russe a également apporté des explications sur l’affaire des « Paradise Papers » ou papiers du paradis. Il s’agit des documents qui prouveraient qu’il aurait influencé la récente présidentielle américaine.

Durant l’époque pré-électorale, DST Global aurait investi des capitaux dans Facebook et Twitter. Sous le contrôle du gouvernement russe, cette entreprise aurait alors fait de la propagande pendant les élections, à l’insu du gouvernement américain.

Milner a affirmé que le sujet à controverse n’aura aucune répercussion sur ses projets de conquête de l’espace. La plus grande partie de son discours était d’ailleurs consacrée au soutien financier qu’il apporte à la recherche d’une vie ailleurs que sur Terre.

Share this post