Clicky

Un « monstre marin » s’est échoué sur une plage

L’Indonésie a assisté à un étrange spectacle plus tôt dans la semaine. Un « monstre marin » de plusieurs mètres de long s’est effectivement échoué sur une de ses plages. Les médias locaux pensent qu’il s’agit d’un calmar, mais cette théorie ne fait pas l’unanimité dans la communauté scientifique. Loin de là, en fait.

La scène s’est déroulée sur l’île de Seram et donc sur l’île située dans l’archipel des Moluques, entre les mers de Seram et de Banda.

Cadavre Indonésie

Très  peuplée, elle comptait un peu plus de deux cent mille habitants lors du dernier recensement et elle est également appréciée des touristes.

Le cadavre d’un monstre marin a été découvert sur une plage indonésienne

En se promenant sur cette île, des riverains ont donc distingué une forme imposante au loin, sur une plage. Ils ont d’abord cru à l’épave d’un bateau en raison de sa taille, mais ils ont très vite réalisé que ce n’était pas tout à fait le cas. La forme en question était en réalité une créature informe échouée sur la rive de l’île, une créature baignant dans une immense mare de sang s’étendait sur plusieurs mètres autour d’elle.

Ils ont immédiatement prévenu les autorités. La police a envoyé plusieurs agents sur place pour examiner la créature. Très vite, les médias locaux se sont emparés de l’affaire.

En raison de son état de décomposition avancé, les autorités indonésiennes n’ont pas – encore – été en mesure d’identifier l’animal. Pour les médias locaux, il s’agirait d’un calmar. Toutefois, la taille de l’animal pose problème.

Les calmars géants mesurent en effet dix de mètres de long et la taille de cette créature a été estimée à une vingtaine de mètres. Certains chercheurs évoquent des calmars de vingt mètres ou plus, mais leur existence n’a pas encore été prouvée.

Un calmar géant ? Pas forcément…

C’est d’ailleurs en partie ce qui explique la fascination de la population et des internautes pour cette dépouille.

Motherboard a voulu en savoir un peu plus et nos confrères ont donc envoyé les photos prises sur place à Rob Deaville, l’homme à la tête du UK Cetacean Strandings Investigation Program (CSIP) et donc un expert des cétacés.

Après avoir longuement examiné les images, l’homme en est venu à la conclusion qu’il s’agissait certainement du cadavre d’une baleine. En regardant certaines photos, on peut en effet distinguer ce qui ressemble à des plis situés au niveau de la gorge, des plis très caractéristiques.

Les chercheurs indonésiens ont annoncé pour leur part qu’ils avaient l’intention de mener des tests poussés afin de déterminer la nature exacte de l’animal et les raisons de sa mort.

Mots-clés animauxinsolite