Un nouveau partenariat Pokémon Go au Japon

Si Niantic a mis le temps à sortir Pokémon Go au Japon, c’est pourtant bien dans l’archipel nippon que l’on trouve le seul partenariat (connu) entre le studio et une entreprise externe concernant Pokémon Go.

Et si McDonald’s semble plutôt content de son partenariat, son exemple va bientôt être suivi par TOHO, un nom totalement inconnu par chez nous, mais qui est pourtant celui d’une chaîne de cinéma au Japon.

Cinéma TOHO

Un cinéma TOHO, mais surtout un PokéStop !

Générer officiellement de l’argent avec Pokémon Go est donc pour le moment une exclusivité japonaise.

Des cinémas transformés en PokéStops

Suite au partenariat entre McDonald’s et Niantic, ce sont près de 3000 restaurants à travers l’archipel qui ont été transformés an arènes et PokéStops dans Pokémon Go, attirant ainsi naturellement des joueurs, plus enclins à consommer sur place qu’au Quick à l’autre bout de la rue (bon Quick n’existe pas au Japon, mais vous avez compris).

Le partenariat que Niantic a conclu avec TOHO est similaire. Ainsi, les cinémas de la chaîne vont être transformés en PokéStops, ce qui va donc, tout naturellement, également attirer les joueurs de Pokémon Go vers ces lieux.

En revanche, TOHO a préféré mettre les points sur les « i » avant même que les joueurs ne se précipitent dans ses bâtiments. Ainsi, si les joueurs ne sont intéressés que par le PokéStop et pas par les films, ils seront priés de rester à l’extérieur des cinémas, histoire de ne pas déranger les projections.

C’est assez compréhensible de la part de la chaîne. Après tout, quand on va voir un film au cinéma, on n’a pas très envie de voir tout un tas de gens et surtout de les entendre parler souvent très fort, alors qu’ils n’ont pas grand chose à faire dans un cinéma.

Cependant, ce qui est plus difficile à comprendre, c’est la raison qui pousse TOHO à signer ce partenariat. Certes, un PokéStop attire des gens, mais des gens qui veulent jouer. Jouer pendant qu’on regarde un film, ce n’est jamais très cool (surtout pour les voisins) donc on peut se dire que les personnes attirées par le PokéStop ne vont pas devenir clientes du cinéma…

Mais bon, attendons toujours de voir ce que ça donne.

Photo : Tatushin