Clicky

Un nouveau Raspberry Pi Zero débarque et intègre le WiFi

C’est à l’occasion du cinquième anniversaire de la fondation Raspberry Pi, que sa petite famille de produits va s’agrandir avec l’arrivée sur le marché d’une nouvelle version du plus petit modèle de la gamme : le Pi Zero.

Sobrement baptisée Pi Zero W, cette nouvelle déclinaison du terminal n’arrive pas les mains vides chez les revendeurs puisqu’elle embarque une puce Wifi / Bluetooth, ainsi qu’un processeur légèrement boosté. De quoi changer pas mal de choses pour le Pi Zero, jusqu’ici dépendant d’accessoires externes pour se connecter au net.

pi-zero-with-case

La nouvelle version du petit Raspberry Pi Zero débarque et n’arrive pas les mains vides…

Lancé au tarif officiel de 10 dollars, le Raspberry Pi Zero W est disponible dès aujourd’hui chez les différents revendeurs partenaires de la fondation. Dans nos contrées il faudra se tourner vers ce site pour se procurer le petit dernier de la lignée, contre la modique somme de 11 euros (à noter qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, le produit est d’ores et déjà en rupture de stock).

Le Wifi intégré et une fiche technique (très légèrement) remaniée

Au rayon des nouveautés, ce fameux Pi Zero W accueille donc pour la première fois une puce Wifi / Bluetooth intégrée. Cette dernière se trouve être la même que celle qui équipe les Raspberry Pi 3, à savoir la CYW43438 de chez Cypress (ayant récemment racheté Broadcom).

La belle supporte les normes 802.11b/g/n (2.4GHz) et Bluetooth 4.0, mais ne se révèle malheureusement pas des plus performantes avec un débit annoncé de 150Mbps, qui ne tapera dans les faits qu’entre 20 et 40 Mbps. Les tâches légères restent donc à privilégier.

L’autre nouvelle feature de ce modèle concerne le processeur. Rien de transcendant ici, le Broadcom BCM2835 reprend du service, mais cette fois doté d’une fréquence légèrement boostée (passant de 700 Mhz à 1 Ghz).

Un nouveau boitier avec trois couvercles interchangeables

Le Pi Zero Z sera en outre proposé avec un nouveau boitier disposant de trois couvercles interchangeables (dont un doté d’une ouverture pour y faire passer les pins GPIO, et un autre comprenant un trou pour le module caméra).

Aucun tarif n’a cependant été communiqué pour ce dernier, la fondation Raspberry ne gérant pas elle-même les prix des différents boîtiers créés pour ses appareils.

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.