Un nouveau site néolithique a été découvert en Egypte

Le ministère égyptien des Antiquités a annoncé la découverte d’un village néolithique, de l’âge de la pierre nouvelle, datant d’une époque comprise entre 4200 et 2900 avant J.C. La trouvaille est issue des fouilles archéologiques qui ont été menées dans la région de Tal al-Samara, dans le nord de l’Égypte, dans le delta du Nil. Les archéologues ont déclaré qu’il s’agit de l’un des plus anciens villages connus au monde.

L’équipe qui a accompli la mission regroupe des archéologues français et égyptiens. Ensemble, ils ont mené un travail minutieux dans les ruines du fameux village. Reuters a rapporté la découverte d’un important silo de stockage contenant d’énormes quantités de restes d’animaux et de végétaux. Des poteries, des outils en pierre et des céramiques ont été aussi retrouvés sur le site.

Désormais, les études des restes organiques doivent être mieux approfondies afin de comprendre l’origine de l’agriculture et de l’élevage en Égypte à cette époque.

Une découverte unique et importante

L’archéologue Frédéric Geyau, chef de la mission, est particulièrement intrigué par « la présence de communautés stables et de populations sédentaires dans les zones humides du Delta depuis le cinquième millénaire avant. J.C.»

Il s’agit d’une découverte unique et importante pour cette région historique. Selon le communiqué du ministère, diffusé dimanche dernier, « cette découverte est d’autant importante que des villages de l’époque néolithique n’ont jamais été découverts auparavant dans cette région, elle a été réalisée lors de fouilles à Tal al-Samara, dans le gouvernorat de Dakahlia ».

Ayman Al-Achmawi, le chef du département des Antiquités, s’est félicité en déclarant : « De tels édifices, datant de cette époque n’étaient pas connus dans cette région et la seule découverte semblable se trouve dans le gouvernorat de Gharbia, appeléesvillage de Saïs ».

Un village prépharaonique

Ce village récemment découvert existait bien longtemps avant la construction de la plus ancienne pyramide.

Les archéologues ont déclaré que « les vestiges de bâtiments et les dépôts contenant des traces de plantes et d’os d’animaux sont antérieurs à l’époque des pharaons, c’estune occasion unique d’en savoir davantage sur les communautés préhistoriques qui vivaient dans le delta des milliers d’années avant la période thinite ».

La période thinite, située à environ trois mille ans avant J.C., correspond à l’apparition des premières dynasties pharaoniques.

Mots-clés archéologieégypte