Un patch pour mesurer votre alcoolémie en temps réel

L’éthylotest est obligatoire en France depuis le 1er mars 2013 et chaque automobiliste doit donc en avoir un dans sa voiture, au même titre que le fameux gilet de sécurité et le triangle de signalisation. Oui, et c’est bien dommage car ce produit est totalement dépassé. Il ne fait effectivement pas le poids face au patch inventé par le département de nanoingénierie de l’Université de Californie de San Diego.

Ce n’est pas une révélation mais de nombreux accidents de la route sont provoqués par l’alcool au volant et c’est précisément ce qui a poussé le gouvernement français à prendre des mesures drastiques pour lutter contre ce phénomène.

Patch Alcoolémie

Des chercheurs ont créé un patch capable de mesurer l’alcoolémie d’un individu en temps réel.

Il n’est cependant pas le seul à s’être engagé dans ce combat et des chercheurs travaillant pour le département de nanoingénierie de l’Université de Californie à San Diego ont ainsi décidé d’apporter leur pierre à l’édifice en créant un patch d’un genre assez particulier.

Un patch capable de mesurer le taux d’alcoolémie en temps réel

Jayoung Kim et ses collaborateurs ont ainsi travaillé pendant plusieurs mois sur un patch capable de mesurer en temps réel l’alcoolémie d’une personne. La tâche s’annonçait ardue mais la fine équipe est finalement parvenue à ses fins.

Le patch en question se présente sous la forme d’une simple bande de polymère souple de 1 centimètre de long, une bande sur laquelle ont été placées deux électrodes d’un genre assez particulier. Elles sont en effet capables de délivrer des molécules à travers la peau en faisant passer un courant faible. Quelles molécules ? Il n’y en a qu’une en réalité et il s’agit de la pilocarpine, un alcaloïde capable de stimuler le système nerveux parasympathique pour provoquer une sudation locale.

En d’autres termes, ce patch a été conçu pour faire transpirer son porteur. Localement, du moins puisque seule la zone de la peau recouverte par ces fameuses électrodes sera concernées.

Un produit qui n’est pas commercialisable en l’état

Et ensuite ? La sueur rentrera en contact avec une autre électrode recouverte cette fois d’une enzyme capable de réagir avec l’alcool éthylique. Les informations capturées par cette électrode seront envoyées vers un circuit électronique qui se chargera d’effectuer tous les calculs et qui renverra le tout vers un smartphone ou une tablette tactile.

Les chercheurs de l’Université de Californie ont mené plusieurs tests en laboratoire et ils se sont tous soldés par un succès. Ils ont donc testé leur produit en situation réel auprès de neuf volontaires et l’appareil n’a eu besoin que de 10 minutes pour rendre son verdict.

Alors bien sûr, ce patch n’est pas commercialisable en l’état, mais il offre de nombreuses perspectives. Jayoung Kim en est persuadé, en tout cas.

Patch Alcoolémie Schéma

Mots-clés insolite