Clicky

Un processeur 8 coeurs pour l’iPad Pro 2018 ?

Les rumeurs s’accumulent en ce qui concerne le prochain iPad Pro, attendu pour 2018. Alors qu’il était récemment question d’une nouvelle ardoise dotée d’un design borderless similaire à celui de l’iPhone X et équipée en outre de la technologie Face ID justement réservée – pour l’heure – au dernier flagship d’Apple ; voilà que de nouveaux bruits de couloirs se font entendre, et ils touchent cette fois à la puce qui équipera supposément l’appareil.

Selon le site chinois MyDrivers (dont les propos ont été décortiqués chez WCCFTech), le nouvel iPad Pro disposerait notamment d’une puce 7nm FinFET dotée de 8 coeurs, pour une puissance de calcul optimale. Rappelons que les derniers appareils d’Apple (les iPhone 8, 8 Plus et X) disposent en ce qui les concernent de puces A11 Bionic gravées en 10nm et profitant de « seulement » 6 cores.

Selon les dernières rumeurs en provenance de Chine l’iPad Pro modèle 2018 pourrait embarquer un processeur 8 cœurs gravé en 7nm, pour un maximum de puissance.

Ces informations, le site asiatique ne les sort pas d’un chapeau de magicien, mais plutôt d’un document supposément fuité provenant de chez TSMC, le fondeur Taïwanais qui produit actuellement les SoC équipant les trois nouveaux iPhone.

Une puce 8 cores pour le prochain iPad Pro ?

Si la chose est à prendre avec les incontournables pincettes de rigueur, il serait assez cohérent qu’Apple ait dans l’idée de vouloir donner à sa prochaine ardoise un maximum de puissance de calcul, d’autant que le modèle Pro a – en tout cas selon la marque – vocation à remplacer un ordinateur.

Pour se faire, une puce huit cores pourrait effectivement présenter certains avantages. Le document présenté par Mydrivers fait ainsi mention d’une puce nommée « A11X Bionic » à destination de l’iPad Pro 2018. Cette dernière serait, comme nous l’avons dit, gravée en 7nm FinFET et disposerait de deux groupes de cœurs, un premier destiné aux tâches lourdes (performance cores répondant au nom de code Monsoon) et un second au activités moins demandeuses en puissance de calcul (high-efficency cores nom de code Mistral). Jusqu’ici rien de surprenant, mais ce n’est pas tout.

Là où l’info devient plus étrange, c’est au niveau de la répartition de ces cores. On apprend qu’il y aurait 3 performance cores et 5 high-efficency cores. Ce qui serait assez inhabituel, puisque les constructeurs privilégient habituellement les chiffres pairs dans ce genre de circonstances.

Les actuelles puces A11 reposent ainsi sur un pattern 4 cores éco + 2 cores performants , mais il reste possible qu’Apple ait pris la décision de revenir à un schéma de répartition impair. Ce fut notamment le cas du temps de l’iPad Air 2 et de son processeur A8x.

Mots-clés appleipadipad pro

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.