Un projet de loi bipartite prévoit de mettre fin aux menaces technologiques chinoises

Le vendredi 4 janvier 2019, deux législateurs américains ont présenté un projet de loi au Sénat. Ce projet de loi prévoit de créer un bureau à la Maison-Blanche pour protéger les chaînes d’approvisionnement critiques et lutter contre les menaces technologiques et, plus particulièrement, contre le vol de technologie supposément orchestré par le gouvernement chinois.

Le projet de loi a été présenté par le sénateur Mark Warner, démocrate et vice-président du comité spécial de renseignement du Sénat et Marco Rubio, un républicain du même comité.

Sécurité IA

Les sénateurs ont déclaré dans un communiqué de presse que si ce projet de loi est adopté, un Bureau des technologies critiques et de la sécurité sera instauré dans le but de coordonner une stratégie interinstitutionnelle pour lutter contre les menaces technologiques de la Chine et d’autres pays étrangers.

Protéger les entreprises et lutter contre les menaces chinoises

Warner a écrit dans le communiqué qu’une stratégie technologique pangouvernementale est nécessaire pour protéger la compétitivité des entreprises américaines dans le marché des technologies émergentes en plus de mettre fin aux menaces chinoises en luttant contre le transfert des technologies américaines.

Le nouveau bureau qui sera créé à la Maison-Blanche, en vertu de ce projet de loi, aura donc pour objectif de protéger les chaines d’approvisionnement critiques des États-Unis et les mettre à l’abri des menaces étrangères.

Les législateurs ajoutent qu’ils sont impatients de collaborer avec le gouvernement et les autres acteurs pour faire face et combattre ces menaces.

La guerre sino-américaine a des répercussions désastreuses sur le secteur commercial

Ce projet de loi survient en plein milieu du différend commercial entre les États-Unis et la Chine. En effet, l’administration Trump accuse Pékin de vouloir voler les propriétés intellectuelles de technologies américaines.

Actuellement, les spécialistes en sécurité ainsi que certains législateurs s’inquiètent de l’utilisation des équipements de télécommunications chinois dans les réseaux américains. Cette méfiance a même entraîné l’exclusion de Huawei et d’autres sociétés sur les réseaux américains.

À cet effet, une grosse tension règne entre les deux pays depuis une bonne partie de 2017. Cette guerre a grandement impacté sur les relations commerciales et ne cesse d’inquiéter les acteurs commerciaux.

D’ailleurs, des discussions sur le sujet devraient bientôt se tenir à Beijing.