Un rêve de Geek…

Bon, dans la vie faut savoir prendre des risques. Alors j’imagine que vous allez sans doute me prendre pour un type bizarre, voir même pour un barge, mais voilà… Le rêve que j’ai fait la nuit dernière était vraiment trop barré et il faut absolument que je vous en parle. Avec un peu de chance, je me sentirais moins seul. Sinon, je n’aurais plus qu’à changer de pays et d’identité…

Vous ne le savez sans doute pas mais, habituellement, je dors peu et je ne rêve pas. Enfin presque pas, à peine un rêve toutes les quinzaines. On va pas revenir là-dessus, c’est comme ça et c’est tout. Mais ce qu’il faut noter c’est que lorsque je rêve, je m’en souviens. Et oui, comme cela ne m’arrive pas souvent, mon cerveau doit se dire que c’est une donnée importante à retenir.

Bref, cette nuit j’ai rêvé que je conduisais ma 205… Avec Google. J’ignore pourquoi, mais j’avais laissé ma voiture à l’entrée d’une autoroute et, le soir venu, je me suis mis en tête de la ramener chez moi. Je me connecte donc sur Google, qui me propulse au-dessus de ma caisse. Oui, je n’étais pas dedans, j’étais au-dessus…

Je commence à avancer, avec les flèches du clavier, mais j’ai du mal à tenir la route. Plus bas, je vois que l’entrée de l’autoroute est totalement bouchée. Je commence à freiner, mon doigt dérape de la touche qui va bien et je renverse deux ou trois personnages en fil de fer. Oui oui, en fil de fer, rien que ça… Je continue tout-de-même avant de m’apercevoir qu’il y a eu un accident sur l’autoroute. Plus aucun véhicule ne circule. J’arrête donc ma caisse et je commence à attendre.

Là, un gamin super bien modélisé arrive et commence à parler à ma voiture. Il s’étonne de la voir vide, privée de con conducteur. Moi, je rigole et je lâche un « c’est normal, c’est magique ». Sauf que ce ne sont pas les mots qui retentissent dans les airs. Non, Google m’a censuré et mon commentaire devient alors : « c’est normal, c’est magique… non c’est faux, c’est un menteur, c’est une nouvelle fonctionnalité de Google ».

Finalement, les dépanneuses libèrent l’autoroute. La nuit vient tout juste de tomber, je commence à avancer en dépassant les véhicules encore immobilisés et là, panique. Je ne trouve pas la touche pour allumer mes feux de croisement. J’essaye tout, la touche « echap », la touche « shift », « control », mais rien n’y fait. Pendant un moment, je cherche même dans l’aide de Google, greffée sur mon bras virtuel, mais je ne trouve rien.

Là, un camion commence à me klaxoner. Je me rends compte que je ne roule pas droit, que je bouffe les deux chaussées de droite. J’appuie sur toutes les touches du clavier, complètement flippé et je finis par trouver les feux de croisement (touche « 2 », si ça vous arrive aussi…). Mais le camion continue de se rapprocher, encore et encore, jusqu’à ce que…

Je me réveille, complètement en sueur.

Franchement, je crois que bloguer, c’est mauvais pour la santé. Et qu’il est de moins en moins facile d’être un Geek. Alors ce que j’espère, c’est que vous avez vous aussi déjà fait ce genre de rêves parce que sinon, je suis mal…