Clicky

Un russe a été arrêté pour avoir chassé des Pokémon dans une église orthodoxe

Pokémon Go est actuellement disponible dans une dizaine de pays et notamment en Russie. Ruslan Sokolovski est tombé en adoration devant le titre de Niantic mais il a commis une erreur… fatale. Il s’est effectivement filmé en train de chasser les Pokémon dans une église orthodoxe. Malheureusement pour lui, la police russe n’a pas apprécié le clin d’œil. Pas du tout, même.

Ruslan n’est pas un anonyme. En réalité, il est à la tête d’une chaîne YouTube très populaire en Russie, une chaîne suivie par près de 300 000 personnes.

Ruslan Pokémon Go

Ruslan risque de passer plusieurs années en prison pour avoir jouer à Pokémon Go dans une église orthodoxe.

Il ne parle pas uniquement de son quotidien ou de ses expériences et il évoque aussi souvent ce qui se passe dans son pays.

Ruslan n’a jamais eu la langue dans sa poche

Dans une de ses dernières vidéos, Ruslan a évoqué Pokémon Go, et plus précisément une émission de télévision russe qui expliquait en substance que la chasse aux Pokémon pouvait s’avérer très dangereuse sur le plan juridique lorsqu’elle était menée dans une église. Il ne comprenait effectivement pas en quoi le fait de jouer au titre de Niantic pouvait poser problème aux orthodoxes et aux autorités russes.

Il aurait pu en rester là mais il a décidé de pousser le concept un peu plus loin et il s’est ainsi filmé en train de jouer à Pokémon Go dans une église de la ville d’Ekaterinbourg, une église qui a été bâtie en 2000 sur le lieu de l’assassinat des Romanov.

Dans la vidéo, on le voit attraper des créatures virtuelles pendant quelques minutes, avant de ressortir.

La séquence a rencontré un certain succès au fil de ces dernières semaines et elle a ainsi été vue plusieurs centaines de milliers de fois depuis sa mise en ligne. Malheureusement pour Ruslan, les autorités russes ont elles aussi fini par en entendre parler. Elles n’ont visiblement pas apprécié la plaisanterie puisqu’elles ont lancé une procédure à son encontre.

Il risque plusieurs années de prison

Notre ami a donc été inculpé pour appel à la haine et atteinte à la liberté religieuse. Le procès a débuté le 3 septembre et si l’accusation parvient à établir sa culpabilité, alors il pourrait passer plusieurs années en prison.

Valery Gorelykh, le porte-parole de la police de la région, a d’ailleurs déclaré qu’il espérait une peine de cinq ans ferme au minimum. Il souhaite en effet faire un exemple pour dissuader les chasseurs de Pokémon de commettre de tels blasphèmes.

Il faut tout de même savoir que ce n’est pas la première fois que Ruslan fait parler de lui. Il a en effet lancé un magazine athée au début de l’année, un magazine inspiré par Charlie Hebdo.

Mots-clés pokemonpokemon go