Clicky

Un étrange signal a été détecté à 11 années-lumière de la Terre

ROSS 128 est une naine rouge située à environ 10,92 années-lumière de notre propre planète. Elle fascine les astronomes depuis plusieurs semaines. Un étrange signal a en effet été détecté dans son système.

Il existe des millions d’étoiles à travers l’Univers et les astronomes ont choisi de les classer en fonction de différents critères afin d’en faciliter la lecture. Les naines rouges sont en réalité des étoiles de type spectral M V et elles se caractérisent par leur faible masse et par des températures peu élevées.

SETI

Bien sûr, il en existe de plusieurs tailles différentes, mais les plus massives émettent une luminosité équivalente à environ 10 % celle de notre Soleil.

Un signal en provenance d’une naine rouge

Parmi tous les types d’étoiles existants, les naines rouges seraient les plus nombreuses et on en compterait ainsi des centaines de millions au sein de notre galaxie.

ROSS 128 est un peu particulière cependant. Elle est en effet située dans la Constellation de la Vierge et elle est donc une des étoiles les plus proches de notre système. Connue de longue date, elle est malheureusement invisible à l’œil nu en raison de sa faible luminosité.

Cela ne l’empêche cependant pas de faire la une de tous les médias spécialisés depuis le début de la semaine. Un signal périodique en provenance de cette naine rouge a en effet été détecté le 12 mai dernier grâce à l’observatoire d’Arecibo et les astronomes n’ont pas – encore – été en mesure de déterminer sa nature.

La piste extraterrestre ne tiendrait pas

La piste extraterrestre serait cependant à exclure. Abel Mendez, un astrobiologiste travaillant pour l’Université de Porto Rico a en effet rappelé à Business Insider que le champ de vision du télescope était très large. Il l’est même tellement qu’il est tout à fait possible que ces signaux ne proviennent pas directement de la naine rouge, mais plutôt d’un objet situé dans la même ligne de visée.

Le chercheur pense ainsi que ces signaux pourraient être émis par un ancien satellite en perdition. Les fréquences correspondraient, en tout cas.

Le SETI compte tout de même mener des études plus poussées et il a ainsi l’intention de braquer le fameux Allen Telescope Array en direction de cette naine rouge afin de déterminer si cette hypothèse est fondée. Il faudra cependant attendre encore quelques semaines pour que toute la lumière soit faite sur ce mystérieux signal.