Clicky

SoundCloud : un sursis jusqu’au quatrième trimestre

SoundCloud traverse actuellement une très mauvaise passe financière. Si on en croit TechCrunch, le site musical aurait juste de quoi se maintenir à flot pour les deux prochains mois. La révélation a été faite par Alex Ljung et Eric Wahlforss, cofondateurs de la plateforme de streaming. Les deux hommes ont expliqué que la start-up avait du mal à trouver un moyen de se rentabiliser, et qu’elle était actuellement en quête de nouveaux investisseurs.

Pour ne pas sombrer, la société a été contrainte de fermer ses bureaux à Londres et San Francisco. Elle a ainsi dû se séparer de près de 40 % de ses employés, renvoyant 173 personnes au total. La décision a été très difficile pour Ljung et Wahlforss, mais cela a cependant permis à l’entreprise de disposer d’assez d’argents pour tenir jusqu’au quatrième trimestre.

SoundCloud Go

Passé cette échéance, l’avenir de la plateforme reste flou, les responsables n’ont pas souhaité faire de commentaires à ce propos.

Une situation précaire

Il y a quelques jours, les dirigeants ont organisé une réunion de personnel visant à rassurer les salariés restants. L’ambiance n’était cependant pas au beau fixe, certains employés qualifiant la réunion de « mascarade ».

Selon l’un d’eux, la récente vague de licenciement a fortement endommagé l’esprit de SoundCloud. « Eric a parlé de la ‘famille’ SoundCloud, mais dans quel genre de famille licencie-t-on près de la moitié des membres ? Tous les meilleurs employés partiront bientôt. »

De leur côté, les dirigeants de la plateforme affirment être sur la voie de la rentabilité. « Nous maîtrisons l’avenir indépendant de SoundCloud », a affirmé Alex Ljung. « Nous continuons d’être confiants sur le fait que les changements effectués la semaine dernière nous placent sur la voie de la rentabilité et garantissent la viabilité à long terme de l’entreprise. »

Des rumeurs de rachat

Alex Ljung et Eric Wahlforss ont admis que l’entreprise cherchait actuellement à attirer de nouveaux investisseurs.

Des rumeurs avaient circulé concernant un possible rachat de l’entreprise par Twitter, mais aucune confirmation n’a été faite à ce sujet. L’année dernière, Spotify ou encore Deezer avaient également été mentionnés comme potentiels acquéreurs de la célèbre plateforme de streaming, mais il n’y a pas eu de suite non plus.

SoundCloud a intérêt à trouver rapidement une solution si elle veut survivre face à la concurrence féroce de Spotify ou encore Apple Music. Surtout que la fin de la plateforme pourrait porter un sérieux coup à la musique indépendante.

Rappelons en effet que depuis sa création, le site avait permis à de nombreux artistes de se faire connaitre auprès du grand public.

Mots-clés soundcloudweb

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !