Clicky

Un technicien aurait jeté un disque dur contenant des millions en bitcoins

Au Pays de Galles, un disque dur contenant des millions de dollars se trouve actuellement sous un site d’enfouissement de Newport. Informaticien de profession, James Howells en est le propriétaire. Ce dernier a avoué l’avoir involontairement perdu lors d’un grand nettoyage qui date de 2013. Récemment, il a proposé plus de sept millions de livres sterling au conseil gallois pour tenter une mission de récupération.

Le gallois de trente-deux ans a affirmé avoir extrait sept mille cinq cents bitcoins qu’il avait ensuite sauvegardés dans un fichier. Puisqu’un bitcoin coûtait onze mille dollars dimanche dernier, le fichier de James Howells contiendrait plus de cent millions de dollars à l’heure actuelle. Le gallois est déterminé à récupérer son trésor.

Pour l’heure, l’argent serait probablement enfoui sous des tonnes d’ordures de la ville.

En attente d’autorisation

James Howells a déjà entamé plusieurs approches auprès du conseil gallois afin d’obtenir une autorisation pour commencer les fouilles. Jusqu’ici, ses tentatives se sont soldées par des échecs. Néanmoins, avec l’appui de certains bailleurs, l’informaticien aurait obtenu une obligation bancaire.

Les conseillers estiment que ces travaux risqueraient de nuire à l’environnement. Ils pensent également que, depuis tout ce temps, le support informatique aurait pu être détruit.

Cependant, Howells a assuré que les mesures d’accompagnement nécessaires seront prises pour éviter tout impact environnemental. Il a ajouté qu’il se chargera lui-même de mener à bien l’opération. «Je remettrais également le site dans son état d’origine une fois terminé », a-t-il promis.

La malchance d’Howells

C’est en 2009 que James Howells avait commencé à faire des opérations bitcoins. À l’époque, ses actions valaient déjà quelques centaines de milliers de livres.

Après la cessation de l’exploitation minière pour laquelle il travaillait, Howells avait vendu son ancien ordinateur par pièces détachées. L’informaticien n’avait gardé que le disque dur qui contenait les précieuses données. « Si Bitcoin devenait un jour précieux, j’aurais encore les pièces de monnaie que j’avais extraites », a-t-il confié à Telegraph.

Ensuite, en 2013, le matériel informatique a été accidentellement jeté dans une poubelle générale. Finalement, le trésor a fini sous la décharge de Newport.

Pour information, le mois dernier, le cours du bitcoin a augmenté de mille pour cent. « Les accidents arrivent. Je viens juste de le faire », a-t-il admis en restant optimiste. Selon lui, cette somme ne cessera d’augmenter jusqu’à ce que le conseil ne puisse plus s’y opposer.

Mots-clés bitcoin

Share this post