Un ufologue pense encore avoir trouvé un OVNI sur Google Earth

Google Earth est un service vraiment formidable. S’il permet de se promener tranquillement à travers le monde, il a aussi permis à des archéologues de faire d’étonnantes découvertes. Comme ces structures repérées dans la péninsule arabique, par exemple. Un ufologue russe pense pour sa part avoir trouvé un OVNI en se baladant en Antarctique.

L’ufologue en question est basé en Russie et il s’appelle Valentin Degterev. Comme bon nombre de ses confrères, il est persuadé que la Terre a été visitée par une civilisation extraterrestre intelligente et il passe donc le plus clair de son temps libre à écumer Google Earth dans l’espoir de mettre le doigt sur une preuve de son existence.

OVNI Antarctique

En 2015, l’homme avait ainsi trouvé une série de plusieurs motifs étranges en Antarctique et il en a déduit que ces derniers étaient probablement des vaisseaux extraterrestres abattus.

Google Earth, le meilleur ami des complotistes

Si sa théorie fumeuse avait reçu l’aval de la complosphère, elle lui avait aussi valu de nombreuses critiques et quelques moqueries.

Ces dernières ne semblent pas avoir eu raison de son enthousiasme débordant puisque l’homme a poursuivi ses investigations depuis et il pense désormais avoir trouvé le site d’un crash d’un vaisseau extraterrestre, un site situé une fois de plus en Antarctique et plus précisément à ces coordonnées.

Le site en question se trouve sur un plateau montagneux baignant allègrement dans la neige et il se présente sous la forme d’une entaille large d’une centaine de mètres.

D’après Valentin Degterev, cette fameuse entaille aurait en réalité été provoquée par le crash d’un vaisseau, un vaisseau enfoui profondément dans la neige. Il prouverait donc l’existence d’une civilisation extraterrestre intelligente, une civilisation visiblement très intéressée par notre planète et ses fringants habitants.

Un OVNI ou… une simple crevasse

Toutefois, cette théorie ne fait – étrangement – pas l’unanimité dans la communauté scientifique.

Andrew Flemming, un chercheur travaillant pour le British Antarctic Survey, pense pour sa part que cette entaille n’est rien de plus qu’une simple crevasse comme on en trouve beaucoup dans la région. Pour lui, il est donc peu probable que cette faille soit un OVNI.

Il faut tout de même rappeler que ce n’est pas la première fois que des personnes prétendent avoir fait une « incroyable découverte » grâce au service de cartographie de Google.

Rien que durant l’année passée, des internautes ont ainsi trouvé des pyramides englouties, un avion top secret et un nombre important de soucoupes volantes.

Toutefois, et comme évoqué un peu plus haut, il arrive aussi que le service permette de faire de vraies découvertes. En novembre, David Kennedy a ainsi utilisé Google Earth pour mettre en lumière de nouvelles structures artificielles construites de la main de l’homme dans la péninsule arabique.