Quand un YouTubeur tente d’écraser sa femme avec sa Tesla pour tester l’Autopilot

Tesla est connu pour la fiabilité de son Autopilot. Si ce dernier n’est pas encore capable de remplacer totalement le conducteur, il offre tout de même une aide à la conduite salutaire, notamment sur les longs trajets.

KriszXstream, un YouTubeur américain, a visiblement voulu pousser la fonction dans ses derniers retranchements en la testant sur sa femme. L’homme a en effet foncé droit vers son épouse pour voir si le système de pilotage de sa voiture était capable de l’éviter ou de s’arrêter sans la percuter.

D’une durée de dix minutes environ, la vidéo comportait plusieurs tests, tous menés à bord d’une Tesla Model S.

Un YouTubeur a testé l’Autopilot de sa Model S sur sa femme

Le premier essai montrait le YouTubeur monter à une vitesse de 30 km/h et activer ensuite l’Autopilot. La femme, de son côté, devait tout simplement traverser la route, comme si de rien n’était. La voiture a été assez lente à réagir, mais elle a fini par s’arrêter, à seulement quelques centimètres de la cible.

Le second essai a été encore pire. Comme le rapporte Jalopnik, le système de conduite autonome de la Model S n’a pas freiné de lui-même et c’est donc le YouTubeur qui a manuellement actionné la pédale de frein afin de ne pas renverser sa femme.

Le voyant symbolisant l’activation de l’Autopîlot s’est en effet éteint quelques secondes à peine avant l’arrêt du véhicule suite à une action manuelle du conducteur.

Deux essais, dont un qui aurait pu mal finir

Elon Musk, de son côté, a souvent martelé sur Twitter – et ailleurs – que l’Autopilot n’était pas capable dans sa version actuelle de remplacer une personne faite de chair et de sang. L’outil doit ainsi être envisagé comme une assistance d’aide à la conduite, et non comme un système de pilotage autonome et indépendant.

Le test mené par le YouTubeur semble d’ailleurs aller dans cette direction. L’Autopilot ne se serait en effet peut-être pas arrêté de lui-même lors du deuxième essai, ce qui prouve d’ailleurs que l’expérience était aussi idiote que dangereuse.

Reste que si la vidéo a rencontré un franc succès, cela ne s’est pas fait comme le YouTubeur l’espérait. Ce dernier a en effet été pris dans un véritable bad buzz et il a fini par supprimer sa vidéo et sa chaîne.

Mots-clés teslayoutube