Un YouTubeur a pris un bain… d’eau de javel

Carmie Sellitto, un YouTubeur britannique très en vue sur la scène, a diffusé sur Twitter une vidéo dans laquelle il se filme en train de prendre un bain d’eau de javel. Il a fini aux urgences.

Carmie Sellitto a créé sa chaîne en 2012 et il a pris l’habitude de partager les moments les plus importants de sa vie. Très vite, il a réussi à fédérer une importante communauté autour de ses vidéos. Il est actuellement suivi par plus de quatre cent mille personnes et ses vidéos ont totalisé plus de trente-sept millions de vues depuis la création de sa chaîne.

Bain YouTubeur

Carmie n’a rien d’un prankster et il passe ainsi le plus clair de son temps à parler de sa vie ou à tenter des expériences pour le moins insolites.

Un YouTubeur s’est mis en tête de prendre un bain d’eau de javel

Plus tôt dans la semaine, le YouTubeur s’est donc mis en tête de prendre un bain d’eau de javel. Il a commencé par se rendre à la supérette du coin et il a acheté cinq ou six bouteilles. Une fois revenu chez lui, il a déversé leur contenu dans sa baignoire avant d’y tremper la main.

Très vite, des taches rouges ont commencé à apparaître sur ses doigts.

À sa place, la plupart des gens en seraient restés là, mais ces premières brûlures n’ont pas eu l’effet escompté. Carmie s’est ensuite immergé totalement dans sa baignoire. D’abord le corps, puis le visage.

L’eau de javel n’est pas une substance anodine. Le produit est toxique pour la santé et pour l’environnement. Elle est susceptible de provoquer des brûlures lorsqu’elle entre en contact avec la peau, mais elle peut aussi provoquer des maux de tête et des nausées.

Des brûlures sur tout le corps

Dans les cas les plus graves et en cas d’inhalation prolongée, elle peut même provoquer des bronchopneumopathies chroniques sévères.

Reste que la vidéo du YouTubeur a rencontré un franc succès. Elle a en effet été vue plus de 1,5 million de fois en l’espace de seulement vingt-quatre heures. Elle a aussi suscité des centaines de commentaires.

Ces derniers sont loin de tous être positifs. Plusieurs personnes ont même demandé à Carmie de supprimer sa vidéo pour ne pas pousser les adolescents à la détourner pour en faire un challenge. La vidéo est toujours en ligne à l’heure où sont écrites ces lignes.

Mots-clés twitteryoutube