Clicky

Une 9ème planète se cacherait aux confins du système solaire

Michael E. Brown et Konstantin Batygin, deux astronomes travaillant pour la California Institute of Technology, viennent de jeter un énorme pavé dans la marre. Ils prétendent effectivement avoir trouvé les traces d’une nouvelle planète située aux confins du système solaire, une planète dix fois plus massive que la Terre. La chasse à la neuvième planète vient donc de commencer.

Les deux hommes disposent d’une solide expérience en matière d’astronomie et ils sont unanimement reconnus par leurs pairs.

Planet Nine

Une neuvième planète se cacherait aux confins du système solaire.

Michael, lui, a un statut assez particulier. S’il a découvert pas moins de 16 objets transneptuniens au fil de ces dernières années, il est surtout l’homme qui a fait perdre à Pluton son statut de planète.

Le Système Solaire abriterait-il une neuvième planète ?

En étudiant Sedna et cinq autres objets transneptuniens situés dans la ceinture de Kuiper, les deux amis se sont rendus compte que leur trajectoire présentait des caractéristiques identiques.

Ils ont commencé par faire des calculs pour savoir si le phénomène pouvait s’expliquer par l’attraction du Soleil mais ils se sont rapidement rendus compte que c’était impossible compte tenu de la distance séparant la zone de notre étoile.

La ceinture de Kuiper se trouve effectivement au-delà de l’orbite de Neptune et elle présente de nombreux points communs avec la ceinture d’astéroïdes. Oui, mais elle va nettement plus loin que cette dernière car elle est vingt fois plus large et deux cents fois plus massive.

La zone se compose de nombreux petits corps et de quelques planètes naines. Dans le lot, on peut notamment citer Pluton mais également Makémaké et Hauméa.

Si l’on en croit les dernières études en date, alors la ceinture contiendrait environ 70 000 corps de plus de 100 km de diamètre.

Quoi qu’il en soit, après avoir fait de nombreux calculs, Michael et Konstantin en sont venus à la conclusion que ces trajectoires synchronisées ne pouvaient pas être le fruit du hasard.

La ceinture de Kuiper regrouperait environ 70 000 corps célestes

D’après eux, ces similitudes pourraient donc être provoquées par l’influence gravitationnelle d’une planète.

Ce n’est évidemment qu’une simple hypothèse pour le moment mais les deux chercheurs se sont amusés à faire quelques calculs pour tenter de « dessiner » cette fameuse planète. D’après eux, Planet Nine serait environ dix fois plus massive que la Terre avec une diamètre trois fois supérieur.

Il pourrait s’agir d’une planète gazeuse mais ce n’est que pure spéculation pour le moment.

La question que tout le monde se pose, c’est évidemment savoir comment les astronomes et les agences spatiales ont pu passer à côté d’une planète aussi gigantesque. En réalité, c’est assez simple. Son orbite serait elliptique et elle se trouverait ainsi entre 30 milliards et 160 milliards de kilomètres du Soleil, soit trente-cinq fois plus loin que Neptune.

Quoi qu’il en soit, de nombreux astronomes se sont lancés à la recherche de cette neuvième planète. Ils vont cependant devoir s’armer de patience car personne ne sait où elle se trouve.

Le pire reste d’ailleurs à venir car Planet Nine mettrait entre 10 000 et 20 000 ans à faire le tour de notre étoile.

Mots-clés astronomieespace

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.