Clicky

Une actrice porno a été retrouvée morte après avoir été harcelée sur Twitter

August Ames travaillait dans l’industrie pour adultes depuis plusieurs années et elle a eu l’occasion de tourner de nombreux films avec de multiples partenaires. Elle a été retrouvée morte au début de la semaine après avoir été harcelée sur Twitter.

August Ames, de son vrai nom Mercedes Grabowski, est née à Antogonish au milieu des années 90. Fille de militaire, elle a passé une bonne partie de son enfance à voyager aux quatre coins de Canada.

August

Après avoir travaillé pendant plusieurs années comme nourrice, August a décroché un boulot d’été dans un ranch situé à Colorado Springs avant de devenir instructrice de yoga et de Zumba.

August Ames, une actrice très en vue dans l’industrie pour adultes

Elle a enchaîné les petits boulots ensuite et elle a notamment travaillé comme barmaid et dans un salon de bronzage avant de devenir actrice de films pour adultes en novembre 2013.

Durant les années suivantes, August Ames a travaillé sur plusieurs films et elle a même reçu en 2015 un AVN Awards et un XRCO Awards.

En tout, l’actrice a tourné dans plus de deux cents films pornos. Elle a donc eu des relations sexuelles avec de nombreux hommes ou femmes durant ces dernières années et elle était en passe de devenir une véritable célébrité sur le marché du divertissement pour adultes.

Toutefois, la semaine dernière, August s’est retrouvée au cœur d’une violente polémique sur les réseaux sociaux après avoir publié ce message sur Twitter : « A l’intention de l’actrice qui me remplacera demain, pour info tu tourneras avec un gars qui a joué dans un porno gay. Je préviens juste. Prends tes précautions, c’est tout ce que je dis. Est-ce que les agents se fichent vraiment des gens qu’ils représentent ? Perso, je fais ce qu’il faut pour ma santé ».

Le message en question n’est pas franchement passé inaperçu et il a ainsi valu à l’actrice d’être taxée de propos homophobes.

Elle a mis fin à ses jours après avoir été harcelée sur Twitter

Par la suite, August s’est défendue en expliquant qu’elle n’avait absolument rien contre les relations homosexuelles – tout en rappelant qu’elle avait tourné de nombreuses scènes lesbiennes au long de sa carrière – et que son message avait principalement pour but d’alerter sa remplaçante.

En effet, dans les tweets suivants, l’actrice a indiqué que le porno gay était souvent mal encadré et qu’il comportait par conséquent plus de risques en matière de maladies sexuellement transmissibles.

Ses explications n’ont malheureusement pas eu l’effet escompté et les critiques et insultes ont ainsi continué à fuser dans les jours suivants.

Le 5 décembre, August a alors publié un dernier message sur Twitter, un message se passant aisément de commentaire : « fuck y’all ». Elle a été retrouvée pendue quelques heures plus tard à son domicile.

Lors d’une interview donnée à The Blast, son mari a expliqué que l’actrice souffrait de dépression depuis plusieurs mois. D’après lui, la campagne de haine dont elle a fait l’objet sur les réseaux sociaux l’a poussé à commettre l’irréparable. Il se dit totalement anéanti. De leur côté, les enquêteurs optent également pour la thèse de suicide.

Mots-clés twitter