Une actrice porno accusée d’avoir simulé la morsure d’un requin

CamSoda est la cible de vives critiques depuis quelques semaines. L’entreprise aurait en effet demandé à une de ses actrices de simuler la morsure d’un requin pour faire le buzz, le tout en vidéo.

La scène s’est déroulée au début du mois. Afin de tester une nouvelle solution de tournage mobile, CamSoda a demandé à Molly Cavalli (une actrice très en vue dans le milieu du porno) de se rendre au large des côtés de la Floride et de passer quelques minutes dans une cage entourée d’un groupe de requins-citron.

CamSoda

Cet animal appartient à la famille Carcharhinidae et il est réputé pour vivre à proximité des côtes.

CamSoda voulait tourner une sexcam sous-marine

Peu agressif, il peut atteindre les 3,40 mètres de long et il pèse environ 180 kg, pour une durée de vie moyenne de vingt-cinq ans. Très présent dans les îles du Pacifique et sur la côte ouest de l’Afrique, il traîne aussi parfois sa nageoire dorsale à proximité des côtes américaines.

Molly Cavalli a donc accepté la proposition et elle s’est rendue au large des côtes de la Floride avec une équipe de tournage afin de pouvoir diffuser ce qui était censé être la toute première sexcam sous-marine de CamSoda.

Tout ne s’est cependant pas passé comme prévu. Durant la transmission, l’actrice aurait en effet eu la mauvaise idée de sortir le pied de la cage et un des requins présents sur place aurait profité de l’occasion pour la croquer.

Bien sûr, la scène a été filmée et retransmise en direct sur le site de l’entreprise. Du moins durant les premières minutes. CamSoda a effectivement coupé le flux au bout de quelques minutes.

L’histoire ne s’arrête cependant pas là, car l’entreprise a ensuite partagé toute la séquence sur sa chaîne YouTube. Contre toute attente, la vidéo a rencontré un franc succès et elle a été massivement relayée sur les réseaux sociaux dans les heures qui ont suivi sa mise en ligne.

L’actrice s’est blessée durant le tournage

Elle totalise ainsi à l’heure actuelle près de 16 millions de vues et elle a donc provoqué un véritable buzz sur la toile.

Intrigué par la séquence, le Palm Beach Post a cependant eu envie d’en savoir un peu plus, et nos confrères ont alors mené une enquête de fond afin de déterminer si l’histoire servie par l’actrice et son employeur était authentique.

Ils ont alors appris que Molly Cavally et son équipe de tournage avaient initialement prévu de faire la sortie avec un autre tour opérateur, une entreprise du nom de Florida Shark Diving. Très loquace, son directeur leur a expliqué que l’actrice et ses associés lui auraient demandé s’il était possible de simuler une fausse attaque de requin afin de produire une vidéo virale.

Toutefois, l’homme aurait refusé en expliquant que le but de son entreprise n’était pas de diaboliser les requins, mais plutôt montrer leur importance.

Bien sûr, les journalistes n’en sont pas restés là et ils ont ainsi contacté George Burgess, un biologiste travaillant pour le Musée d’Histoire naturelle de Floride, afin d’avoir son ressenti au sujet de cette vidéo. Le spécialiste leur a assuré que la blessure visible dans la vidéo n’avait pas pu être causée par une morsure de requin.

CamSoda n’a pas publié de communiqué officiel pour le moment, mais les internautes ne semblent pas goûter la plaisanterie. Beaucoup de gens accusent en effet l’entreprise d’avoir monté un hoax afin de mettre en avant ses produits et son service, sans s’inquiéter des conséquences sur l’image des requins.

Il faut en effet rappeler que le déclin des populations de requins s’est considérablement intensifié ces dernières années. Plus de 180 espèces sont ainsi menacées, dont une trentaine en voie d’extinction.

Mots-clés vidéo