Clicky

Une adolescente a été arrêtée pour avoir posé avec une arme sur les réseaux sociaux

Une adolescente de 16 ans vivant dans le Warwickshire a été arrêtée en début de semaine. Afin d’impressionner ses camarades, elle n’a effectivement rien trouvé de mieux que de se prendre en photo avec une arme à feu à la main et de partager les images sur ses différents profils sociaux, avec un message menaçant.

Ces photos ont été prises en début de semaine et partagées sur plusieurs plateformes sociales. D’après le communiqué publié par la police du comté, seules deux images auraient été publiées.

Prison Adolescente

Une adolescente originaire de Grande-Bretagne n’a pas trouvé mieux que de poster des photos d’elle posant avec une arme à feu. Elle a été arrêtée.

La première montrait la jeune fille avec l’arme à la main, le doigt sur la gâchette. La seconde était du même genre et elle la présentait ainsi avec l’arme à feu posée sur son épaule.

Elle s’est prise en photo avec une arme

Pour agrémenter ces photos, l’adolescente les avait accompagnées d’un message dans lequel elle menaçait directement ses camarades de classe ainsi que les autres élèves de son école. Le nom de l’établissement n’a pas été cité par les autorités, pas plus que l’identité de l’étudiante.

La police britannique fait énormément de veille sur les réseaux sociaux et elle a donc rapidement eu vent du message et de ces photos. Elle a immédiatement lancé une procédure afin d’identifier l’adolescente.

Lorsque cela a été fait, elle a envoyé plusieurs agents cueillir la jeune fille à son domicile. L’adolescente a été immédiatement arrêtée pour possession d’arme avec intention de provoquer la peur, en vertu du Firearms Act de 1968.

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais tous les pays n’ont pas la même politique en matière d’armes à feu.

L’adolescente a été rapidement identifiée et arrêtée

Les États-Unis autorisent ainsi les Américains à posséder et à porter une arme à feu, en vertu du Deuxième Amendement de la Constitution. La France applique pour sa part un contrôle rigoureux.

La détention, la fabrication et le commerce des armes obéissent ainsi à une réglementation stricte, en fonction de la catégorie à laquelle elles appartiennent.

La Grande-Bretagne, elle, interdit toute détention d’arme à feu depuis 1996 et plus précisément depuis la tuerie de Dunblane. Thomas Watt Hamilton, un déséquilibré, avait effectivement fait irruption dans le gymnase d’une école écossaise armé de quatre armes de poing et il avait exécuté froidement une trentaine de personnes, dont 16 enfants âgés de quatre à six ans. Suite à ce drame, John Major a interdit la détention d’arme sur l’ensemble du territoire.

Cette adolescente sera présentée prochainement à un juge pour répondre de ses actes.

Mots-clés web

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Jaques Ferrand

    « La Grande-Bretagne, elle, interdit toute détention d’arme à feu depuis 1996 » FAUX!
    Encore un article écrit avec les pieds… Informez vous avant d’écrire!

    • Je me suis renseigné, vous avez tous les liens dans l’article.

      Au lieu de vous énerver avec des commentaires désagréables, vous pourriez peut-être développer. Ce serait nettement plus constructif.