Clicky

Une autre espèce humaine aurait survécu à l’ère glaciaire

L’Homme de Neandertal et l’Hominidé de Denisova n’ont peut-être pas été les seules espèces à vivre en Europe et en Asie. Des paléontologues pensent effectivement qu’une troisième espèce plus ancienne aurait survécu un peu plus longtemps que prévu. Et attention car il ne s’agit pas d’une simple théorie. En réalité, tout est parti d’un morceau de fémur retrouvé dans une grotte située en Chine, à Maludong.

En fouillant la zone, des paléontologues sont effectivement tombés sur de nombreux ossements à la fin des années 80. Ils ont commencé à les étudier en 2012 et ils sont tombés sur un fragment de fémur assez surprenant.

Nouvelle espèce humaine

Une autre espèce humaine aurait survécu à l’âge de glace.

Le morceau date de la même époque que les autres ossements. Il est donc assez jeune, mais il ressemble aux os d’espèces plus anciennes comme l’Homo Habilis ou encore l’Homo Erectus.

L’Homo Habilis et l’Homo Erectus auraient-ils survécu plus longtemps que prévu ?

Et tout le problème est là. Cet os aurait environ 14 000 ans et ces deux espèces ont vécu sur la planète il y a plus de 1,5 million d’années.

Comme dirait l’autre, ça ne colle pas vraiment et c’est précisément pour cette raison que cette découverte a fait autant de bruit.

Le professeur Ju Xueping, un chercheur de l’Institut du Yunnan pour les reliques culturelles et archéologiques en Chine, pense du coup que ces hommes primitifs ont survécu un peu plus longtemps que prévu.

Il préfère cependant rester prudent car seul un fragment d’os a été retrouvé pour le moment et il faudra sans doute encore quelques années et de nombreuses études avant d’en savoir plus sur le sujet.

Si l’on en croit les livres d’histoire, alors les seules espèces primitives à avoir survécu en Europe et en Asie sont l’Homme de Neandertal et l’Homidité de Denisova.

L’Homo Habilis se serait peut-être promené en Europe et en Asie

Elles sont censées avoir disparu il y a environ 40 000 ans, remplacées par les êtres humains modernes et donc par les Homo Sapiens. Il faut croire que ces derniers n’ont pas été les seuls à arpenter la planète.

Le fémur évoqué un peu plus haut est assez fin et il se rapproche beaucoup de celui de l’Homo Habilis. D’après les analyses faites par les paléontologues en charge du projet, l’individu à qui il appartenait devrait peser une cinquante de kilos environ.

Cette information est à prendre avec prudence mais il pourrait aussi s’agir d’une nouvelle espèce d’êtres humains.

La question que l’on peut se poser, c’est évidemment de savoir comment cet individu aurait pu survivre tant d’années. En réalité, les paléontologues pensent que la configuration et le climat du sud-ouest de la Chine ont pu jouer un rôle capital dans la survie de cette espèce, grâce notamment à l’élévation du plateau tibétain.

Ce ne sont cependant que de simples théories pour le moment.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.