Clicky

Une blogueuse est poursuivie pour avoir fait semblant d’avoir un cancer

Belle Gibson habite en Australie et elle tient un blog depuis plusieurs années maintenant. Prête à tout pour faire le buzz, elle a prétendu souffrir d’un cancer pendant plusieurs années. D’un cancer, et plus précisément d’une tumeur au cerveau. Mais voilà, ce n’était qu’une simple invention et elle va désormais devoir faire face à ses responsabilités.

La plupart des internautes cherchent à renvoyer la meilleure image possible d’eux-mêmes sur les réseaux sociaux et il arrive parfois qu’ils embellissent leur quotidien pour atteindre leurs objectifs.

Blogueuse escroc

Belle a fait semblant d’être atteinte d’un cancer pour attirer l’attention des internautes.

Belle a été beaucoup plus loin en revanche car elle a fait semblant d’être atteinte d’un cancer en phase terminale pour attirer l’attention des gens.

Elle a fait croire à ses lecteurs qu’elle a guéri de son cancer grâce à des remèdes naturels

Pour attirer leur attention, et aussi pour se faire de l’argent.

Car en effet, la blogueuse n’a pas seulement feint d’être malade, elle a également prétendu avoir miraculeusement guéri de sa maladie grâce à un traitement de son cru, un traitement reposant sur des remèdes naturels.

Dans la foulée, elle a aussi lancé une application mobile et elle a même écrit un livre regroupant plusieurs recettes de cuisine. Un livre qui a rencontré un certain succès en Australie, mais également dans d’autres régions du globe.

Mais voilà, intriguées par la soudaine rémission de la blogueuse, les autorités de régulation australiennes ont décidé de mener leur petite enquête et elles se sont alors rendues compte que cette belle histoire n’était en fait qu’une simple invention et que Belle n’avait jamais été diagnostiquée comme souffrant d’un cancer. Encore moins d’une tumeur.

Belle avait monté un véritable business autour de sa maladie

Le pire reste à venir car à la base, l’argent récolté par la vente des livres devait revenir à plusieurs associations caritatives venant en aide aux malades.

En fouinant, les agents mandatés se sont rendus compte que ces fameuses associations n’en avaient jamais vu la couleur. Des milliers de dollars ont donc disparu dans la nature.

Mise au pied du mur, Belle a fini par reconnaître les faits à l’occasion d’une entrevue menée par un magazine local. Le régulateur australien a décidé de porter plainte contre elle et la blogueuse passera prochainement devant un tribunal pour répondre de son forfait. Son éditeur a accepté pour sa part de reverser 22 000 $ au fonds du droit des consommateurs.

Mots-clés insoliteweb

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.