Clicky

Une Britannique a tenté de vendre son mari sur Facebook

Facebook a été le théâtre d’une scène très cocasse la semaine dernière. Une Britannique âgée d’une trentaine d’années a en effet tenté de vendre son mari sur Facebook. L’annonce a rencontré un certain succès.

Teresa Turner souffre de misophonie depuis plusieurs années. Peu connu des profanes, ce trouble neuropsychique se caractérise par une intolérance à certains sons très spécifiques, une intolérance débouchant parfois sur des sentiments négatifs très forts.

Vente Mari Facebook

Le plus souvent, la misophonie apparaît pendant l’enfance ou l’adolescente et il arrive même parfois que ce trouble touche de jeunes enfants.

La misophonie, un trouble méconnu

Plusieurs études poussées ont été menées ces dernières années et si certains chercheurs pensent que la misophonie est provoquée par une mauvaise connexion entre plusieurs composantes du système nerveux, d’autres évoquent une anomalie située directement au niveau du névraxe.

Les individus touchés par le trouble montrent tous les mêmes symptômes.

Les misophones ressentent ainsi de l’agacement en entendant certains sons, un agacement pouvant déboucher dans certains cas sur une colère sourde. En revanche, le trouble n’est pas systématiquement conditionné par les mêmes sons et les personnes touchées peuvent ainsi être agacées par des grincements, des raclements ou même des clics de souris.

Teresa Turner a pour sa part un problème avec les bruits de mastication.

Elle n’a jamais caché son trouble et Rob, son mari, le connaissait depuis leur rencontre, mais cela ne l’a pas empêché de lancer la lecture d’une vidéo montrant un homme en train de manger bruyamment alors qu’il se trouvait dans la même pièce que sa compagne.

L’annonce n’a pas eu l’effet escompté

Cette dernière lui a immédiatement demandé de couper la vidéo, mais Rob a refusé de se plier à la demande.

Agacée, Teresa a donc pris sa plus belle plume virtuelle et elle a publié une annonce sur Sell it Kings Lynn afin de mettre en vente son époux, le tout avec une photo et un descriptif assez fourni. La Britannique s’attendait à recevoir des messages de compassion, mais tout ne s’est pas passé exactement comme prévu et de nombreuses internautes se sont donc montrées très intéressées par l’annonce.

La publication a ainsi reçu plusieurs centaines de réactions en l’espace de quelques heures, avec de nombreux commentaires laissés par des femmes célibataires visiblement intéressées par les nombreuses compétences de l’époux de l’infortunée.

La vente n’a cependant pas été conclue. Les deux tourtereaux ont en effet fini par trouver un terrain d’entente.

Mots-clés facebookinsoliteweb

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.