Une carte interactive pour savoir où faire voler son drone

Comme chacun le sait, la réglementation française est assez stricte en matière de drones de loisirs. Les pilotes ne peuvent effectivement pas tout se permettre. Le gouvernement a donc eu la bonne idée de réaliser une carte interactive pour leur faciliter la vie, en collaboration avec le SIA et donc avec le Service de l’Information Aéronautique.

Cette carte interactive est disponible par le biais de ce lien et elle présente l’ensemble du territoire français. Un territoire découpé en plusieurs zones colorées dont la teinte varie en fonction de la législation en vigueur dans les différentes régions de l’hexagone.

Carte drones : image 1

La réglementation française est assez stricte en matière de drones.

Les zones rouges symbolisent ainsi sans surprise les endroits où les drones de loisirs ne sont pas les bienvenus.

Une carte pour savoir où voler

Paris se trouve en plein dedans, naturellement, et il en va de même pour la côte Atlantique ou même pour une (grosse) partie de la côte méditerranéenne. Elles s’étendent également à tous les sites sensibles comme les aéroports, les bases militaires, les centrales nucléaires ou même les centres de recherches.

Les zones orange correspondent pour leur part aux régions où les vols sont limités à une altitude maximale de 50 mètres. Elles s’étendent notamment sur les grandes agglomérations. Entre les deux, on trouve les zones roses qui interdisent pour leur part les vols de plus de 30 mètres d’altitude.

Viennent ensuite l’orange clair et le jaune, qui correspondent pour leur part au seuil des 60 et des 100 mètres.

Interactivité oblige, l’internaute peut zoomer rapidement sur la région de son choix pour affiner la vue. Il est également possible de saisir une adresse précise dans le champ de recherche dédié à cet effet pour obtenir plus rapidement des informations sur une zone en particulier.

Une carte personnalisable à loisir

Mais cette carte ne s’arrête pas là. Grâce aux options situées dans la barre latérale, les internautes pourront en effet calculer un itinéraire, afficher des coordonnées ou même annoter la carte en saisissant des notes ou même en traçant des formes géométriques dessus. Un beau moyen de préparer ses futurs tournages, en somme.

S’ils le souhaitent, ils pourront aussi basculer en un clic de la vue en deux dimensions à la vue en trois dimensions. Attention cependant, car cela ne pourra se faire que s’ils installent le plug-in VirtualGeo sur leur navigateur, un plug-in disponible à la fois sur Windows, macOS et Linux.

Au final, cette carte devrait rendre de fiers services aux dronistes amateurs, et plus globalement à tous ceux qui vont recevoir un quadricoptère à Noël.

Carte drones : image 2

Si c’est rouge, c’est pas bon signe.

Mots-clés insoliteweb