Une chouette « hyperlapse » réalisée à partir de Google Maps

Google Street View a été ajoutée à Google Maps il y a (déjà) près de 6 ans et depuis l’outil permettant de se déplacer virtuellement sur (toutes) les routes du monde entier par l’intermédiaire de la Google Car s’est rendu dans des endroits du monde magnifiques et/ou difficiles d’accès tels que l’Everest ou encore le Grand Canyon. Cet outil développé par Google a donné une idée très intéressante à une équipe de jeunes ingénieurs américains: réaliser une vidéo hyperlapse à partir du Google Street View.

La technique de l’hyperlapse, contrairement à la Timelapse, implique un mouvement continu de la caméra et l’adoption d’un point de vue variable, couvrant un champ à 360 degrés. Cette vidéo a donc été réalisée à l’aide des images 360 degrés de Google Street View. Les images fournies par la Google Car ont été mises à la suite les unes des autres et ont été accélérées permettant un rendu assez impressionnant, nous permettant de nous promener à plus de 500km/h avec un effet très prenant.

Street View Hyperlaps

Les lieux ont été étudiés à la loupe avant d’être sélectionnés et mis bout à bout dans cette vidéo efficace et très travaillée jusqu’aux détails (angle de vue, vitesse du mouvement,…).  Voici la vidéo réalisée par l’équipe des Labs de Teehan+Lax :

Google Street View Hyperlapse from Teehan+Lax Labs on Vimeo.

Réaliser sa propre hyperlapse

Et si vous avez aimez cette vidéo, sachez dès lors que vous pouvez vous même créer votre vidéo Hyperlapse à partir de Google Maps grâce au site qui a réalisé la vidéo ci-dessus. Pour cela, il suffit d’aller sur ce dit site, puis sélectionnez un point de départ et un point d’arrivée. Cliquez sur le bouton Create, laissez la magie opérée, et vous récupérez une superbe vidéo.

Pour un rendu encore meilleur, vous pouvez régler deux ou trois paramètres. Ainsi sont réglables les mouvements de caméra, la qualité des images ou encore la cadence d’affichage.

Pour information, ce projet a été publié sur GitHub et est basé sur les librairies JavaScript Hyperlapse.js et Three.js, ainsi qu’une version modifiée de GSVPano.js et bien entendu l’API de Google Maps.

Enfin, information importante, l’expérience semble être optimisée pour le navigateur Chrome, et les configurations les plus faibles rencontreront certainement des phases de lags ou de bugs.