Clicky

Une créature marine à l’allure insolite a été retrouvée en Nouvelle-Zélande

Plus tôt dans la semaine, les membres d’une même famille étaient en train de se promener sur une plage située au nord d’Auckland lorsque leur regard a été attiré en direction d’une forme rosâtre. Ils se sont approchés et ils ont alors eu la surprise de se retrouver face à une étrange créature pulsante.

Il arrive fréquemment que les océans et les mers recrachent des créatures à l’allure insolite sur les plages des continents.

Créature Nouvelle Zélande

Si ces animaux sont la plupart du temps faciles à identifier, il arrive parfois que des promeneurs tombent sur des créatures à l’allure insolite.

Une créature rosâtre et pulsante

C’est précisément le cas de cette famille néo-zélandaise. En se promenant sur la plage de Pakiri Beach, une plage située au nord de la ville d’Auckland, Eve, Adam et leurs deux enfants ont aperçu au loin une étrange forme bougeant dans le sable.

Intriguée, la famille s’est approchée et elle s’est alors retrouvée face à une créature rose agitée par des pulsations régulières, une créature semblant sortir tout droit d’un film de science-fiction.

Eve a alors eu le réflexe de prendre plusieurs photos de la créature, sous différents angles. Elle les a partagés ensuite sur les réseaux sociaux en demandant l’aide des internautes pour l’identification de l’animal.

Diana Macpherson, une biologiste marine, a formellement identifié l’animal et la créature serait ainsi une méduse. Plus précisément une méduse à crinière de lion.

Une méduse à crinière de lion

Cet animal appartient à la famille des Cyaneidae et elle est une des plus grandes méduses au monde. En temps normal, le diamètre de son corps oscille entre cinquante centimètres et deux mètres. Ses tentacules sont en revanche beaucoup plus longs et ils peuvent ainsi mesurer jusqu’à trente mètres de long.

La méduse à crinière de lion préfère habituellement les eaux froides et la plupart des spécimens connus vivent ainsi dans le cercle polaire arctique et dans le Pacifique Nord. Il arrive cependant parfois que ces animaux soient transportés vers d’autres régions du globe en raison des courants.

Ces animaux ne sont pas sans danger. Leurs piqûres peuvent en effet provoquer des ampoules et des irritations, mais également des crampes affectant la respiration ou encore le fonctionnement du cœur.

Dans ce cas précis, une autre méduse à crinière de lion avait été retrouvée en Nouvelle-Zélande en fin d’année dernière.

Crédits Image : Eve Dickinson

Mots-clés insolite

David

Passionné, colérique, humain.