Une créature marine sans visage a été capturée en Australie

Le CSIRO a réalisé une véritable prouesse en capturant une créature marine sans visage au large ces côtes australiennes. L’animal avait été croisé une première fois à la fin du dix-neuvième siècle.

Cet organisme a été fondé en 1916 et il a pour principale mission de favoriser la recherche scientifique en Australie. Parmi ses autres attributions, il doit aussi contribuer à améliorer les performances économiques des industries locales au travers d’études poussées.

Poisson sans visage

Depuis sa création, le CSIRO a pris beaucoup d’importance et il compte ainsi à l’heure actuelle une soixantaine de sites en Australie, mais également à l’étranger. Il emploie également plusieurs milliers de personnes.

Un poisson sans tête découvert dans les profondeurs marines

Durant ces dernières années, l’institution a fait des découvertes très importantes et c’est notamment elle qui a mis au point le premier billet de banque en polymère et le microscope à absorption spectroscopique.

Elle a donc déployé récemment une équipe de plusieurs scientifiques au large des côtes australiennes  – en mer de Tasmanie – afin de mener des recherches poussées sur les fonds marins et sur leur écosystème. Durant une plongée, les chercheurs ont croisé une créature marine surprenante, une créature totalement dépourvue de tête et de visage.

L’animal évoluait à une profondeur de quatre mille mètres et il a une allure très particulière. Il est en effet dépourvu d’écailles, de nez, d’ailerons abdominaux et de nageoire caudale. Plus intéressant, la cavité buccale ne se trouve pas à l’avant du corps, mais au niveau du bas du torse.

Tim O’Hara, le chef de l’expédition, a été très surpris de la découverte et il a donc mené des analyses un peu plus poussées. Durant l’examen préliminaire de la créature, il a notamment découvert qu’elle était dotée de deux yeux mal-formés situés de chaque côté de son corps, des yeux situés en profondeur dans ses tissus.

Des yeux mal-formés et une bouche située sous le corps

Comme indiqué un peu plus haut, ce n’est pas la première fois que nous croisons une telle créature. En 1873, l’équipage de la corvette britannique Challenger avait en effet croisé la route d’un de ces animaux en se rendant dans la mer de Corail au large des côtes de la Papouasie Nouvelle-Guinée.

À noter que les chercheurs ont aussi fait d’autres découvertes intéressantes durant leur expédition. Ils ont notamment trouvé des coquillages inconnus, des araignées de mer aveugle et des anguilles à la forme inhabituelle. Environ un tiers des animaux trouvés appartiendraient à des espèces non référencées.

Leurs recherches devraient par conséquent nous aider à mieux comprendre et à mieux cerner les écosystèmes des profondeurs marines.