Une étonnante voûte souterraine a été découverte en Russie

Sous la forteresse de Naryn-Kala à Derbent, en Russie, se cache une mystérieuse voûte souterraine, une structure enterrée dont le but initial est resté méconnu durant des décennies.

Mais grâce à la technologie de numérisation, les scientifiques commencent maintenant à percer le mystère de ce bâtiment souterrain.

La voûte vue de dessus. Crédits NUST MISIS

On en sait plus sur la voûte souterraine de Naryn-Kala

Pour scruter méticuleusement la structure souterraine cachée sous la forteresse de Naryn-Kala, les chercheurs ont utilisé une technologie de physique nucléaire appelée tomographie muonique. Elle consiste à traquer les muons chargés de particules subatomiques, générés lorsque les rayons cosmiques interagissent avec l’atmosphère terrestre.

L’équipe en est ainsi venue à la conclusion que la voûte souterraine pourrait être une vaste église.

Cette église est probablement la plus ancienne de Russie, datant d’environ l’an 300 de notre ère. Jusqu’à maintenant, les archéologues étaient partagés entre trois hypothèses plausibles concernant la nature de la voûte : était-ce une église, un réservoir d’eau, ou un temple du feu zoroastrien ? Il semble maintenant que la première hypothèse ait pris le pas sur les autres.

Il est impossible pour les chercheurs de creuser sous la forteresse de Naryn-Kala, car celle-ci est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Seul un petit fragment de la coupole de l’église est visible en surface. Les chercheurs ont donc dû faire descendre les détecteurs dans les profondeurs de la structure et ont passé quatre mois à analyser ses dimensions internes.

Une ancienne église probablement ensevelie vers l’an 700 de notre ère

Le bâtiment souterrain semble mesurer environ 11 mètres de haut, 15 mètres du nord au sud et 13,4 mètres d’est en ouest. Le dôme est situé au centre de la structure cruciforme. Les chercheurs pensent que le bâtiment a été enseveli par l’empire persan des Sassanides après qu’ils aient pris le contrôle de Derbent vers l’an 700 de notre ère. En effet, la région a toujours eu une grande importance stratégique du fait de sa localisation sur une voie commerciale cruciale entre l’Europe et le Moyen-Orient.

L’analyse a également révélé une accumulation inhabituelle de muons dans l’aile ouest de la voûte, indiquant peut-être des caractéristiques architecturales particulières qui ont été préservées et qui pourraient éventuellement être analysées en détail en utilisant une approche non invasive similaire.

Mots-clés archéologie