Une étude révèle que le maquillage affecte les niveaux d’hormones des femmes

Lorsqu’une femme choisit son maquillage, il est rare qu’elle s’intéresse aux effets secondaires qui pourront en résulter. De même, ce n’est pas le genre de discussion qu’abordera son esthéticienne et pourtant, une équipe de scientifiques a effectué une étude sur les produits chimiques les plus utilisés dans les produits cosmétiques et en a révélé des effets secondaires particulièrement troublants.

Cette recherche a fait ressortir un constat inquiétant : le maquillage peut influer sur les niveaux d’hormones de la reproduction des femmes, certaines substances chimiques les font augmenter tandis que d’autres, au contraire, les réduisent.

Cette étude laisse supposer que le make-up pourrait être à l’origine de certaines maladies graves telles que le cancer du sein. L’attention est de mise pour éviter le pire.

Des produits chimiques retrouvés dans l’urine des participantes

L’étude a été effectuée par des chercheurs de l’université George Mason dirigés par le Dr Anna Pollack. Selon la scientifique : « Cette étude est la première à examiner les mélanges de produits chimiques largement utilisés dans les produits de soins personnels par rapport aux hormones chez les femmes en âge de procréer. »

Les chercheurs ont prélevé 509 échantillons d’urine provenant de 143 femmes âgées entre 18 à 44 ans. Les participantes ne présentaient aucune maladie chronique et ne prenaient aucun contraceptif. L’analyse de leur urine a révélé la présence de produits chimiques comme les benzophénones et les parabènes.

Des substances qui augmentent le risque de cancer du sein

Les chercheurs ont voulu révéler l’existence d’un lien entre les produits chimiques contenus dans la majorité des make-up et les perturbations qui en résultent sur les hormones de la reproduction des femmes.

L’étude a révélé que les parabènes et les benzophénones associés ensemble réduisaient les hormones de reproduction des femmes. D’autres produits chimiques pris individuellement comme les parabènes augmentaient le taux d’oestrogènes chez la femme et accroissent ainsi les risques de maladies liées à cette hormone, dont le cancer du sein.

Au vu des résultats de cette étude, Anna Pollack enjoint les femmes à faire attention aux produits de beauté qu’elles utilisent dans leur quotidien.

Mots-clés santé