Une fillette réclame le retour de Pluton dans les planètes, la NASA lui répond

De par sa petite taille, Pluton ne figure plus parmi les planètes du système solaire depuis 2006. Ce corps céleste qualifié de « planète naine » n’est plus considéré comme étant une planète. Néanmoins, cette décision de la NASA a déplu à une Irlandaise de 6 ans, Cara Lucy O’Connor, qui n’a pas hésité à écrire à l’agence spatiale américaine pour le lui faire savoir.

En 2017, avec l’aide de sa maîtresse, c’est une petite fille déterminée qui a réclamé le retour de Pluton comme planète. Dans sa missive, relatée par le Washington Post, elle a écrit : « J’ai entendu une chanson qui disait à la fin ‘Ramenez Pluton’, et j’aimerais vraiment que ça arrive. »

Pluton

Cara Lucy O’Connor ajoute qu’elle avait visionné une vidéo qui stipulait que « Pluton a été mise à la poubelle et avait peur de la planète Terre. »

Une première réponse à sa requête

La réponse à la lettre de la fillette n’a pas tardé puisque le directeur de la division scientifique des planètes à la NASA, James Green a affirmé : « Je suis d’accord avec toi, Pluton est vraiment cool, mais pour moi, la question n’est pas vraiment de savoir si Pluton est une planète naine ou non. C’est un endroit fascinant que nous devons continuer à étudier. »

Cette histoire a pris une telle ampleur que le magazine Astronomy Ireland a publié la fameuse lettre de Cara, dans son numéro du mois de janvier 2018 dans lequel l’écolière et sa maîtresse, Miss O’Donovan posent ensemble sur les réseaux sociaux, avec le magazine entre les mains.

Une attention particulière de la part de Carly Howett

La lettre de la fillette a également touché Carly Howett, un membre de la mission New Horizons. La scientifique a d’ailleurs publié des images inédites ainsi que des informations détaillées sur Pluton. Sa réponse à la requête de Cara fut tout aussi simple : « Pluton est très important, mais elle se moque probablement de savoir comment les gens stupides sur Terre l’appellent. »

La requête de Cara Lucy O’Connor a été donc entendue. Le fait que des éminents personnages de la NASA aient pris le temps de lui répondre est touchant. Cela dit, la place Pluton ne va pas lui être restituée, le corps ne refera donc pas partie des planètes du système solaire comme le souhaite la petite fille.

Mots-clés espaceNASApluton